Le monument d’Héloïse et d’Abélard (1817)

Le nouveau cimetière de l’Est attire peu les parisiens, qui préfèrent encore le cimetière de leur paroisse (même quand celui-ci est plein) et qui trouvent le lieu trop éloigné du centre de Paris (le cimetière est juste hors des remparts à cette époque). Après avoir demandé à Brongniart de transformer le parc abandonné de l’ancien domaine en « champ élyséen », un vaste jardin avec des allées plantées, en 1817, on fait installer des monuments à Héloïse et Abélard (division 07) et Molière et La Fontaine (Division 25) … et on organise la translation des dépouilles en grandes pompes.

Le monument pour Héloïse et Abélard est dû à l’architecte Alexandre Lenoir, en 1817, mais n’est pas signé. L’architecte déplace un monument qui se trouve dans la cour de l’Ecole des Beaux-Arts et qui est un pastiche gothique intégrant des bas-reliefs originaux récupérés en plusieurs endroits en France lors de la Révolution. Lors d’une restauration récente, le bas-relief original des funérailles de Louis de France, le fils ainé de Saint Louis, datant de 1620, est allé rejoindre le Musée Carnavalet, pour des raisons de protection, et a été remplacé par une copie.

Pour lire la notice de Pierre Abélard (1079-1142) et celle d’Héloïse (1101-1164).

Sources : Archives du Musée des Monuments Français, tome III, Paris, 1817 ; Musée Carnavalet.

Date de création : 2020-12-25.

Photos

Le Père Lachaise

Date de la dernière mise à jour : 6 mars 2021