L’Ossuaire (1953)

Le public ignore généralement que derrière le monument aux morts de Bartholomé se cache un ossuaire destinés à recueillir les restes mortels provenant des concessions perpétuelles abandonnées. Suite aux décrets des 25 avril 1924, 18 avril 1931 et 12 mars 1945, relatifs à la reprise des concessions perpétuelles et centenaires abandonnées (procédure mise en vigueur par la loi du 3 janvier 1924), ont été créés des ossuaires spéciaux pour recevoir à perpétuité, les restes des corps exhumés de ces concessions reprises. Le 21 novembre 1946, parait le décret autorisant la Ville de Paris à transférer dans un ossuaire unique, à créer au Père Lachaise, les restes mortels provenant de la reprise de concessions perpétuelles et centenaires abandonnées dans les cimetières parisiens.

Outre le Père Lachaise, 16 autres cimetières sont intéressés : Montmartre, Montparnasse, Belleville, Charonne, Bercy, La Villette, Batignolles, Saint-Vincent, Auteuil, Grenelle, Passy, Vaugirard, La Chapelle, Pantin, Saint-Ouen et Bagneux. Par délibération du Conseil municipal de Paris en date du 29 décembre 1947, il est décidé de construire un ossuaire central au Père Lachaise, grâce à un d’emprunt. La conception en est confiée à l’architecte Jules Formigé. L’ensemble se compose de galeries avec entrées ouvertes de chaque côté du Monuments aux morts préexistant (1895-1899), œuvre du sculpteur Albert Bartholomé. Dans ces galeries ont été aménagées des cryptes correspondant aux cimetières d’origine, dans les quelles sont placées les boîtes à ossements.

Lorsqu’une crypte est complète, il peut être procédé à son scellement par une dalle portant gravés les noms des personnes inhumées et dont les droits à concession perpétuelle sont ainsi respectés. L’ossuaire du Père Lachaise est mis en service le 1er janvier 1953. Les premiers placements de reliquaires, dès l’ouverture, sont issus de reprises effectuées à Montmartre et Montparnasse. Ceux du Père Lachaise ont eu lieu à partir du 10 janvier 1963.

Nos sincères remerciements pour leur aide à Mme Guénola Groud et Mme Martine Lecuyer, respectivement conservatrice du patrimoine, et conservatrice du Père Lachaise.

Sources : Service des reprises, cimetière du Père Lachaise (9 février 2006), Mairie de Paris – Direction des cimetières parisiens : Fiche sur l’ossuaire du Père Lachaise.

Date de création : 2009-02-07.

Le Père Lachaise

Date de la dernière mise à jour : 1 février 2021