Pourquoi visiter les cimetières?

Lieux de mémoire et de recueillement, les cimetières parisiens sont aussi des musées à ciel ouvert. Les plus grands sculpteurs, architectes et décorateurs, ont marqués de leur empreinte et de leur génie créatif ces champs de repos éternel.

Le Père Lachaise, Montmartre, Montparnasse pour ne citer qu’eux, ont recueilli les restes mortels de l’élite de notre pays depuis près de deux cent ans. Bien des exilés de leur terre natale, chassés par les révolutions, les guerres et les persécutions, ont trouvé asile chez nous et sont venus les rejoindre à l’heure dernière. Gloires passées, grands soldats, grands artistes, c’est tout un monde, toute une époque disparus qu’il convient de saluer à travers ses représentants les plus illustres. Le véritable Panthéon se situe bien dans ces enclos funèbres.

Là, ces grands personnages appartiennent à l’histoire, mais aussi, aux nombreux visiteurs venus du monde entier pour les honorer et honorer leur mémoire. Et ce nombre de touristes ne cesse de croître !

Ainsi, en 2019, plus de deux millions de personnes ont franchi les portes du cimetière du Père Lachaise. Au-delà des personnalités les plus connues, c’est une foule de noms, de mérites, de notoriétés qui se présentent à nos yeux. Mille choses sont à découvrir, mille et un personnages ressurgissent de nos mémoires au détour d’une allée ou d’un sentier oubliés.

Le cimetière du Père Lachaise est un véritable musée de sculpture en plein air du 19ème siècle, alors que celui de Montparnasse l’est pour la sculpture du 20ème siècle. Le Père Lachaise en dit aussi beaucoup sur l’évolution de nos pratiques et de nos mentalités, encore faut-il savoir le voir !

Véritable dédale pour le néophyte, le cimetière du Père Lachaise nécessite souvent la présence d’un guide ou d’un connaisseur des lieux.

Plusieurs options se présentent au visiteur occasionnel :

1- se munir d’un plan gratuit (disponible à la Conservation du cimetière, 16, rue du Repos, 75020 Paris), ou acheter le plan édité par les Editions Métropolitain, Paris, qui comprend un très grand nombre de sépultures localisées et un court texte de présentation en français, anglais, allemand, italien et japonais. Ce plan est souvent vendu à l’entrée du cimetière, à la porte près du métro Père Lachaise. Puis prendre son mal en patience et partir à la découverte…

2-utiliser les listes de ce site (par catégorie, par époque, sculpteur …) et les plans par division, puis les notices individuelles, et partir vagabonder en restant connecté à internet.

3- Enfin, prendre le parti de s’assurer les services d’un guide conférencier et participer à une visite organisée. Si la Mairie de Paris organise parfois des visites de cimetières (renseignements au 01 40 71 75 60), le plus simple est de participer à une des visites de notre association, l’APPL. Ces visites ont lieu dans plusieurs cimetières parisiens pour les adhérents, pour des groupes constitués (nous contacter au préalable, bien sûr), ou pour des individuels qui s’inscrivent aux visites qui sont annoncées régulièrement sur ce site (Section Actualité) et sur Facebook.
Attention, Il convient de se méfier des pseudos guides qui racolent les visiteurs aux entrées des cimetières. Ni la qualité, ni les connaissances limitées de ces amateurs ne méritent votre obole. Connaître l’endroit d’une sépulture ne suffit pas, il faut savoir faire revivre l’espace d’un instant le personnage et son époque, apporter au visiteur le charme et la tendresse du passé, une image surannée et charmante, partager un instant d’émotion et presque d’amour. Pour information, toutes personnes désireuses de faire visiter ces lieux contre « espèces sonnantes et trébuchantes » doivent en faire la déclaration auprès de l’administration. Les visiteurs suivant ces conférences peuvent exiger un reçu. Il convient alors au conférencier de déclarer ces revenus auprès du service des impôts.

Sources : Régis Dufour Forrestier. Date de création : 2009-04-27.


Date de la dernière mise à jour : 1 février 2021