LE BRUN Louis Gabriel (1825-1905)
France

Louis Gabriel Le Brun voit le jour le 13 septembre 1825. Il entre, en 1839, à l’école royale d’arts et métiers d’Angers, dont il sort diplômé, en 1842. En 1846, il est l’un des fondateurs de la Société des ingénieurs Arts et Métiers, dont il est vice-président de 1857 à 1859 puis de 1872 à 1874. Après une courte activité de construction de machines de manufacture, à Paris pour la maison Duméry, il travaille plusieurs années pour Eugène Bourdon, constructeur de machines à vapeur.

Il entre ensuite aux Établissements Cavé, les plus importants de France à cette époque, où il travaille de 1846 à 1858. Les établissements Cavé, après avoir été transformés en société anonyme, périclitent et sont absorbés par la Société Ch. Derosne et Cail. En 1858, Le Brun fonde avec un de ses amis M. Lévèque, ingénieur aux forges de Vierzon et ancien élève de l’École d’Arts et Métiers de Chalons, une usine de construction mécanique, dite « Ateliers de construction de Creil », dont il reste à la tête pendant trente ans.

Il conçoit des machines pour différents usages, notamment pour l’établissement des services des eaux. Ses machines servent à faire le service hydraulique du Trocadéro et de l’exposition universelle de 1878. En 1886, il crée la société Le Brun, Pillé & Daydé, en association avec Henri Daydé et Auguste Pillé, son neveu. C’est l’une des six sociétés qui donneront naissance à la société Eiffel, connue depuis 1992 sous le nom d’Eiffage constructions métalliques.

Louis Gabriel Le Brun meurt à Paris le 23 mars 1905, âgé de presque 80 ans. Lebrun a aussi été maire de la ville de Creil de 1882 à 1883, puis de 1886 à 1891.

Récompenses : Médaille d’or (1851) et Grand prix (1869) à Beauvais, médaille d’or lors de l’Exposition universelle de 1878 à Paris, ainsi qu’un Diplôme d’honneur en 1885 (Angers) et 1887 (Le Havre et Toulouse).

Distinctions : chevalier de la Légion d’honneur (1887), croix de guerre 1914-1918.

Hommages : Une rue de la Creil porte son nom depuis 1910. Louis Gabriel Le Brun épouse, le 23 mars 1881, Caroline Alphonsine Suzor. Dont il aura deux fils : Gabriel (1873-1946), ingénieur de l’École centrale des arts et manufactures, et Jules Alexandre, (1875-1898).

Pour découvrir l’histoire de l’industrie du bassin de Creil (Oise)

Sources : Wikipedia ; Base Léonore (Légion d’honneur). Date de création : 2015-03-23.

Monument

Inscriptions :

Louis Gabriel LE BRUN 18 1825 – 23 mars 1903 ingénieur constructeur ancien maire de Creil chevalier de la Légion d’honneur.

Gabriel LE BRUN ingénieur … chevalier de la légion d’honneur croix de guerre 14-18 1873 – 1946

Photos


Date de la dernière mise à jour : 5 mai 2021