BASSANVILLE Thérèse Anaïs LEBRUN, née RIGO, dite comtesse de (1806-1884)
France

Née Thérèse Anaïs Rigo en 1806, mariée Lebrun, elle prend le pseudonyme de Comtesse de Bassanville comme nom de plume. Célèbre écrivain pour les dames et pour la jeunesse, elle est directrice et créatrice de beaucoup de jouaux. On lui doit beaucoup de jouaux spéciaux, elle est également l’auteure d’ouvrages relatifs à la mode, aux usages et habitudes du monde, sans compter beaucoup de nouvelles et de romans. Son fameux « Code du cérémonial » est universellement connu. C’est même le plus beau titre de gloire de cette dame de lettres. En 1867, un ouvrage signé de la comtesse de Bassanville fait grand bruit. Son nom : le Code du cérémonial, sous-titré Guide des gens du monde dans toutes les circonstances de la vie. L’auteur, née Thérèse Anaïs Rigo et qui porte le nom de Mme Lebrun depuis son mariage, est un célèbre écrivain pour dames et pour la jeunesse. Son livre est une présentation exhaustive des règles de l’étiquette à respecter impérativement pour quiconque entend faire bonne figure en société. Mme de Bassanville s’éteint le 5 septembre 1884.

Œuvres : Les Salons d’autrefois, Paris, 1868 ; Le Monde tel qu’il est, Paris, 1853 ; Bonne et mauvaise fortune, Paris, 1872, etc. Sources : Wikipedia. Date de création : 2008-02-17.

Monument


Date de la dernière mise à jour : 23 janvier 2021