DA GAMA MACHADO Joseph Joachim, commandeur (1775-1861)
Portugal

Portrait : bronze par Christophe Fratin

Avec ses animaux et sa femme

Né au Portugal, Joseph Joachim Da Gama Machado porte le titre de commandeur. Il est conseiller de légation à Paris. Il est gentilhomme de la Maison-Royale du Roi de Portugal, membre de l’Académie des Sciences de Lisbonne et d’un grand nombre de Sociétés savantes. Joachim de Machado appartient à une grande famille du Portugal. Son blason comporte cinq haches d’argent sur fond d’azur. A huit ans, il est envoyé à Paris pour faire ses études au collège d’Harcourt, sous la férule de l’abbé Coesnon, prêtre à qui plus tard, est confiée l’éducation des enfants de Toussaint Louverture. Da Machado fait de longs voyages, mais, ne s’intéresse à l’histoire naturelle qu’à l’âge déjà avancé pour l’époque, de cinquante ans. Son aspect physique a de quoi surprendre, c’est une curiosité de voir un grand du Portugal, avec ses lunettes cerclées d’or et vêtu comme un bourgeois au point d’y ressembler à s’y méprendre, flâner au cœur de Paris, sur le quai Voltaire, entouré d’oiseaux de toutes origines et de curiosités de toutes les parties du monde. Ce curieux personnage déjeune chaque jour entouré de ses animaux, auquel il confère un langage particulier pour demander le repas. Il dit volontiers: « Si je veux conserver l’amitié de chacun d’eux, il ne faut jamais les tromper ». Il prodigue des soins attentionnés à ses oiseaux portant les attentions à leur plus haut point. Quand il voyage, il est toujours accompagné de sa perruche favorite. Quel que soit le moyen de transport, diligence, chemin de fer, bateau, chaise de poste, l’oiseau ne manque jamais de demander sa pitance par un cri, toujours à la même heure avec une précision d’horloge suisse. Précurseur du genre, il met une sorte de salle de bain à l’usage de ses oiseaux, chacun d’entre eux a sa baignoire bien disposée. Le matin les oiseaux arrivent l’un après l’autre, et se plongent, sans se tromper, chacun dans sa baignoire.

De toutes ces études, M. de Machado tire plusieurs ouvrages qui ont longtemps été la Bible des éleveurs d’oiseaux. On lui doit aussi un ouvrage en trois volumes, La Théorie des ressemblances, Paris 1849, où on voit un curieux comparatif entre le Moïse de la genèse et les livres sacrés japonais. Le commandeur Da Gama Machado croit fermement à la métempsychose. Chez lui, il possède une pléiade d’animaux empaillés auxquels il prête à chacun une vie d’un membre de sa famille. Le Commandeur s’éteint le 6 juin 1861, à Paris.

Distinctions : commandeur du Christ. Sources : -. Date de création : 2008-02-10.

Photos

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 28 janvier 2021