TUGNOT DE LANOYE Auguste Ferdinand (1806-1870)
France

photo par Berthier Jouanni - BNF-Gallica

(Charles) Auguste Ferdinand Tugnot de Lanoye voit le jour à Saint-Saturnin (Puy de Dôme), le 13 septembre 1806. De bonne heure il se fait remarquer par ses idées libérales, se lie avec plusieurs rédacteurs du National, prend part, après la révolution de Juillet 1830, à la rédaction de divers journaux républicains et devient, en 1848, chef de section au ministère de la Guerre, fonction dont il se démet en 1850.

Ensuite, il se fait connaître par la publication d’un assez grand nombre d’ouvrages, de géographie, de récits de voyages et des textes ethnologiques. Il décède à Vienne (Isère) le 10 avril 1870.

Ouvrages :

  • Songes et réveils, recueil de vers (sous le pseudonyme Eyonal), C. Gosselin, Paris (1840) ;
  • L’Inde contemporaine, Paris, Hachette (1855) ;
  • Le Niger et les explorations de l’Afrique centrale depuis Mungo-Park jusqu’au Docteur Barth, Paris, Hachette (1858) ;
  • Voyage et expédition au Sénégal et dans les contrées voisines, Le Tour du monde, Hachette, Paris, vol. 3 (1861) ;
  • Les Grandes scènes de la nature, d’après les descriptions de voyageurs et d’écrivains célèbres, Paris, Hachette (1863) ;
  • La Mer polaire : voyage de l’Érèbe et de la Terreur et expéditions à la recherche de Franklin, Paris, Hachette (1864) ;
  • Ramsès le Grand ou l’Égypte il y a 3300 ans, Paris, Hachette (1866) ;
  • Les grandes scènes de la nature, Paris, Hachette (1867) ;
  • La Sibérie d’après les voyageurs les plus récents, Paris, Hachette (1865) ;
  • Le Nil, son bassin et ses sources, explorations et récits, extraits des voyageurs anciens et modernes, Paris, Hachette (1869) ;
  • L’homme sauvage, Paris, Hachette (1873).

Ouvrages en collaboration :

  • Voyage dans les glaces du pôle arctique à la recherche du passage Nord-Ouest, extraits des relations de sir John Ross, Edward Parry, John Franklin, Frederick William Beechey, George Back, Robert McClure et autres navigateurs célèbres, en collaboration avec Hervé (Amateur Étienne), Paris, Hachette (1854) ;
  • Carte de l’Inde anglaise avant et après l’insurrection de 1857, par le comte Édouard de Warren (1811-1898), Paris, Hachette, 1 planche dépliante à la fin du tome 2 (carte dressée par Ferdinand de Lanoye, gravée par E. George) (1857) ;
  • Voyage dans les royaumes de Siam, de Cambodge, de Laos et autres parties centrales de l’Indochine : relation extraite du journal et de la correspondance de l’auteur (Henri Mouhot), Paris, Hachette (1868) ;
  • Lettres écrites des régions polaires, traduites de lord Dufferin (1859) ;
  • La Vie chez les Indiens, traduite de George Catlin (1866) ;
  • Mémoires de Lutfullah, gentilhomme Mahométan, traduit de l’anglais et annotés par l’auteur de l’Inde contemporaine, Paris, Hachette (1858) ;
  • La mer libre du Pôle : voyage de découvertes dans les mers arctiques exécuté en 1860-1861, d’Isaac Israel Hayes, traduit de l’anglais et accompagné de notes complémentaires, Paris, Hachette (1868) ;
  • Voyage dans le royaume d’Ava (empire des Birmans), 1855, par le capitaine Henry Yule, dans Le Tour du monde, vol. 2 (1860) ;
  • Les captifs de Théodoros, par Henry Blanc, dans Le Tour du monde, vol. 20 (1869) ;
  • Mungo Park (1771-1806) explorateur écossais et premier occidental à explorer le fleuve Niger ;
  • Heinrich Barth (1821-1865), explorateur de l’Afrique occidentale, mais aussi linguiste, géographe, ethnologue et anthropologue allemand.

Sources : Larousse (Pierre) Grand dictionnaire universel du XIXe siècle, 15 vol., 1863-1890 ; Wikipedia. Date de création : 2017-08-18.

Monument

Inscriptions : Auguste Ferdinand TUGNOT de LANOYE né à Saint Saturnin … le 13 septembre 1806. mort à Vienne (Isère) le 10 avril 1870.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 10 mai 2021