SCHNETZ Jean Victor (1787-1870)
France

Gravure d'après le portrait par Jean-Baptiste Adolphe Lafosse, 1867

Jean Victor Schnetz nait à Versailles (Yvelines), en 1787. Issu d’une famille d’origine suisse, Jean-Victor Schnetz est d’abord admis dans l’atelier de Régnault, puis dans celui de David à partir de 1812. Malgré des qualités de coloriste et un goût pour les sujets tirés du quotidien qui l’éloignait des principes du néoclassicisme, il voue à son maître une véritable vénération. Après plusieurs échecs au concours du Grand Prix de Rome, J.V. Schnetz entreprend le voyage d’Italie. A Rome, il côtoie Granet, Géricault. Il est aussi l’un des hôtes les plus assidus du Salon tenu à Rome par Madame Récamier en 1824.La vie authentique des paysans des environs de Rome est une source d’inspiration inépuisable pour le jeune artiste. Ses envois au Salon entre 1819 et 1824 rencontrent un vif succès à et 1824 rencontrent un vif succès à Paris, au point que Stendhal le considère comme l’un des espoirs les plus prometteurs de la peinture française, explorant une voie alternative entre néo-classicisme essoufflé et les outrances du romantisme naissant. En 1831, Schnetz rentre en France. De nombreuses commandes publiques destinées aux églises de Paris et aux grands programmes décoratifs de la monarchie de juillet consacrent son talent. Il est élu membre de l’Institut en 1837. L’Académie des Beaux-Arts lui offre le poste de directeur de la Villa Médicis de 1841 à 1846. Fait unique dans l’histoire de l’académie de France à Rome, il obtient un second mandat de 1853 à 1866. En 1870, il meurt à Paris, âgé de 83 ans, laissant le souvenir d’une personnalité à l’intelligence vive et à l’esprit caustique dissimulant une véritable sensibilité.

Sources : -. Date de création : 2007-01-06.

 

Photos

Monument


Date de la dernière mise à jour : 23 janvier 2021