LORMEL Louis Hippolyte de (1809-1888)
France

Gouverneur civil de la Réunion

Louis Hyppolite de Lormel nait le 18 octobre 1809, à Lésina (Pouilles, Italie), où son père exerce comme chirurgien dans l’armée d’occupation française. La direction de l’ile de la Réunion est assurée, en intérim, après le départ du contre-amiral Dupré, par Monsieur Laborde, commissaire ordonnateur. Nommé par le décret du 31 août 1869, Louis Hippolyte de Lormel arrive dans l’île le 27 septembre. Il vient de la Guadeloupe où il a exercé les fonctions de Directeur de l’Intérieur, puis celle de gouverneur.

Il inaugure dans l’île la liste des Gouverneurs civils. Sa prise de fonction coïncide avec le premier anniversaire des tragiques événements de Saint Denis. Redoutant à cette occasion le débordement de manifestations souvenirs, il sait prendre des mesures préventives. Le 2 décembre 1869 se passe sans trouble majeur. L’île semble alors sortir de la situation de marasme dans laquelle elle végétait. La confiance renaît.

C’est par un télégramme du 20 juillet arrivé le 5 août, que la colonie apprend la déclaration de guerre entre la France et la Prusse. Le 24 septembre, les Réunionnais apprennent la défaite de Sedan et la chute de l’Empire. C’est le 3 novembre, sur la place du Gouvernement, en présence de hautes autorités civiles et militaires, et devant une foule énorme que le Gouverneur prononce la proclamation de la République dans l’île.

Le 9 février 1871, est publié le décret permettant l’élection du Conseil Général au suffrage universel. Les élections sont fixées le 13 février. Les conseillers généraux à élire sont au nombre de 24. Le 8 mars, les élus du peuple se réunissent en session. Le Conseil Général doit débattre de l’autonomie financière des communes, du traitement des instituteurs et institutrices et de la réorganisation du service de police. La nouvelle de la paix avec la Prusse est connue le 15 mars.

L’administration du gouvernement de Lormel est principalement marquée par le développement des écoles primaires. Paradoxalement, ce mouvement se fait alors qu’il n’y a plus dans l’île de responsable de l’instruction primaire. Théodore Drouhet qui avait été nommé le 1er janvier 1866 a été mis à la retraite d’office en 1869.

Cette décision est prise à la suite d’une enquête sur les finances du lycée où de nombreuses irrégularités sont découvertes. A la suite de la mort de son épouse, survenue à Saint Denis le 13 avril 1872, le gouverneur de Lormel va interrompre ses fonctions du 21 septembre au 22 novembre 1873.

Les apparitions fréquentes d’épidémie vont l’obliger, à la fin de son mandat, à établir un service sanitaire permanent. Le gouverneur de Lormel quitte l’île, à sa demande, le 18 septembre 1875, et confie, à nouveau, l’intérim à Monsieur Laborde. Le gouverneur s’éteint à Paris en 1888.

Sources : Wikipedia.: Date de création : 2009-12-25.

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 26 février 2021