BECLARD Jules Auguste (1818-1887)
France

Médecin physiologiste

Jules Auguste Béclard, fils de Pierre Auguste Béclard (1785-1825), nait à Paris le 17 décembre 1817. II est d’abord interne à l’hospice de Charenton, mais ne tarde pas à se livrer à l’étude de l’anatomie et plus particulièrement de la physiologie, et après avoir pris son diplôme de docteur à Paris, en 1842, il concourt en 1844 pour l’agrégation dans la section d’anatomie et de physiologie et est nommé. Sa thèse a pour titre : «Des principes immédiats azotés et de leur distribution dans l’économie». Il commence bientôt un cours libre à l’école pratique et ses leçons, professées avec une grande clarté et un talent d’exposition remarquable, ont un grand succès.

Il supplée Breschet et Bérard, publie en 1845 un mémoire remarqué, dans lequel il étudie l’influence de la température sur le développement comparé des systèmes organiques, et, en 1851, il lit à l’institut des Recherches expérimentales sur le mécanisme de l’absorption et sur les phénomènes de l’endosmose : ces deux travaux contiennent des recherches originales. En 1856, Jules Béclard publie la première édition de son «Traité de Physiologie humaine», ouvrage resté classique pour nos écoles de médecine et traduit dans la plupart des langues de l’Europe. En 1858, il communique à l’Institut deux mémoires sur l’influence de la lumière et des divers rayons du spectre sur le développement des animaux et, en 1860, il lit à ce corps savant un important travail sur la Contraction musculaire dans ses rapports avec la température animale.

En 1862, il est nommé membre de l’Académie de Médecine en 1862 et il succède en 1873 à Dubois (d’Amiens) comme secrétaire perpétuel de l’Académie de Médecine, poste d’honneur qu’il occupe jusqu’à sa mort, avec une rare distinction. Sa mort survient inopinément après quelques jours de maladie, le 9 février 1887 à Paris. Il repose avec son père le médecin anatomiste Pierre Auguste Béclard (1785-1825), avec  l’écrivain Raoul d’ Harcourt (1879-1970) et avec la compositrice Marguerite Béclard d’Harcourt (1884-1964).

Sources : Dr A. Dureau. Date de création : 2008-02-23.

Photos

Monument

La sépulture est ornée de son buste en bronze, daté de 1887, mais non signé par Gustave Crauk.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 11 février 2021