TERRIEN Claude de la POIX de FREMINVILLE, dit (1914 -1966)
France

photo par J-P Charbonnier, Gamma Rapho Getty, 1961

Claude de La Poix de Fréminville, dit Claude Terrien, nait à Perpignan (Hérault) et passe sa jeunesse à Oran (Algérie). Il rencontre Camus en classe d’hypokhâgne à Alger au cours de l’année scolaire 1932-1933, avant de poursuivre ses études universitaires à Paris. C’est en France qu’il adhère au Parti Communiste, et pousse Camus à faire de même, ce que celui-ci fera l’année suivante. Il envisage de créer avec André Belamich et Albert Camus une revue politico-littéraire, «la nouvelle journée», patronnée par Giono, qui serait un trait d’union entre Européens et Musulmans. Il passe l’été 1937 en compagnie de Camus dans le Sud-Est de la France puis à Paris.

En 1938, il fait partie de la rédaction de «Rivages», que Charlot publie et qu’il imprime. En 1939, pendant une éclipse passagère des éditions Charlot, il fonde avec Camus les éphémères éditions Cafre (Camus-Freminville) et publie une traduction de 333 Coplas populaires andalouses. Après la guerre, il travaille comme journaliste à Paris, notamment comme rédacteur à Europe 1 sous le nom de Claude Terrien. Il meurt en janvier 1966.

Sources : -. Date de création : 2009-03-13.

Photos

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 7 février 2021