SCHMIDT Henri (1830-1884)
France

Passionné du Père Lachaise au XIXe siècle

Quand Henri Schmidt voit le jour en 1830, le cimetière du Père Lachaise a tout juste vingt-six années d’existence. Cet alsacien, venu à Paris, a subi les rigueurs du siège de 1870. Il est séduit par ce lieu d’exception qu’est déjà le Père Lachaise. Promeneur infatigable et amoureux des lieux et sites offerts à ses yeux, il formula le souhait d’y être inhumé. Henri Schmidt s’éteint en 1884.

Sources : Moiroux (Jules) Guide illustré du cimetière du Père Lachaise, Paris, 1922, p. 311. Date de création : 2007-02-18.

Monument

Inscriptions :

J’ai tenu à reposer à Paris où j’ai vécu la moitié de ma vie, dont j’ai partagé les misères pendant le siège, j’ai assisté au relèvement de cette chère France, au réveil de la nature, j’aimais à venir ici, aux chants des rossignols et des fauvettes. Alsacien, je n’ai pas voulu reposer dans ma terre natale profanée, que mes compatriotes serrent les rangs, le jour de la délivrance viendra, mais il ne faut pas qu’aucun parti se croit en possession exclusive de la vérité politique ou religieuse.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 2 mai 2021