HELBRONNER Jacques (1873-1943)
France

photo à la sortie du conseil des ministres le 12/08/1925 - BNF-Gallica
Victime du nazisme

Jacques (Édouard) Helbronner, voit le jour le 21 septembre 1873, à Paris (9ème). Issu d’une famille de la bourgeoisie juive, c’est le fils d’Horace Helbronner, un avocat ami de Jules Grévy (qui a été son témoin de mariage), et d’Hermance Rebecca née Saint-Paul.

Jacques Helbronner devient docteur en droit, puis s’inscrit comme avocat à la Cour d’appel de Paris en 1895. Il intègre le Conseil d’État à partir de 1898. Durant la Première Guerre mondiale, il est chef de bataillon de réserve. Il sert alors comme membre de l’état-major du président du Conseil et ministre de la Guerre, Georges Clemenceau .

Poursuivant sa carrière au Conseil d’État, il devient président de section, avant sa mise à la retraite d’office en octobre 1940, conséquence des premières lois antijuives.

Durant l’Occupation, il devient président du Consistoire central israélite de France dont il était vice-président avant-guerre. Ami de longue date du maréchal Pétain, il rencontre ce dernier à de nombreuses reprises durant la guerre dans l’espoir de préserver les juifs de France.

Mais il refuse toutes les offres pour échapper au statut des juifs. Il tente de s’opposer à la création de l’UGIF (Union Générale des Israélites de France) exigée par les nazis afin de faciliter la déportation. Même s’il ne réussi pas à empêcher cette création, il la retarde de quelques mois. Ce qui laisse un peu de temps à certains pour se mettre à l’abri et contribue à déconsidérer cet organisme.

Il est déporté avec sa femme, Jeanne, sœur de Arthur Weisweiller (née le 23 juillet 1873 à Saint-Germain-en-Laye), par le convoi n° 62 du 20 novembre 1943 du camp de Drancy à Auschwitz. Tous deux meurent dans les chambres à gaz, à leur arrivée le 23 novembre 1943.

Son frère, l’avocat Louis Helbronner, était un collaborateur de Pétain avant de mourir pour la France en septembre 1914. Son autre frère, Paul Helbronner, a consacré sa vie à la cartographie des Alpes.

Distinctions : chevalier (13 juillet 1912), officier (7 octobre 1917), commandeur (19 septembre 1925) de la Légion d’honneur ; croix de guerre 1914-1918.

Sources : Base Léonore (Légion d’honneur) ; Wikimedia. Date de création : 2016-03-16.

Photos

Monument

Inscriptions : A La mémoire de Jacques HELBRONNER 1873-1943 Conseiller d’état Président du consistoire central des israélites de France et de Jeanne HELBRONNER née WEISWEILLER 1873-1943. Morts à Auschwitz.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 23 septembre 2021