GOLDSCHMIDT Edouard (1883-1967)
France

Edouard Goldschmidt voit le jour le 20 juillet 1883 à Besançon (Doubs). C’est un Industriel, producteur de vêtements. Il est aussi inspecteur départemental de l’enseignement technique. Il œuvre pour la promotion de l’enseignement technique et professionnel dans le Territoire de Belfort : il est à l’origine de la création du lycée professionnel et de la Fondation Edouard Goldschmidt qui récompense chaque année les élèves méritants de ce lycée (appelé désormais lycée Follereau). Il décède le 1er janvier 1967. Simone (1918-2002), sa fille, avocate, poursuit l’œuvre de son père, avec le Prix Simone Goldschmidt décerné au Lycée Follereau de Belfort.

L’enseigne de l’entreprise Goldschmidt à Belfort, se distingue parmi les façades du Faubourg de France. « A BERANGER » en ferronnerie, rappelle l’époque de l’Affaire Dreyfus, pendant laquelle un mannequin est pendu avec une pancarte antidreyfusarde. Edouard Goldschmidt, alors âgé d’une vingtaine d’années, défie un officier de l’armée dans un café de Belfort qui invective les jeunes juifs présents par des propos antidreyfusards. Il s’ensuit un des premiers duels de France provoqué par « L’Affaire », qui est couvert par la presse locale, et est décrit dans tous les détails. L’issue du duel est nulle. Par la suite, les officiers s’entraînent en prévision d’un autre duel possible et les jeunes Juifs prennent des cours de fleuret.

Distinctions : croix de guerre 1914-18, chevalier (25 juillet 1932), officier (29 juillet 1939) de la Légion d’honneur, commandeur  des palmes académiques.

Sources : Base Léonore (Légion d’honneur). Date de création : 2017-01-01.

Monument

Le tombeau, en granit, de facture originale (c’est un livre fermé dont on voit bien la reliure), est l’œuvre d’André Chabot, photographe, écrivain et concepteur de monuments funéraires, non signée mais datée de 2017.

Inscriptions : Edouard GOLDSCHMIDT 20 juillet 1883 – 1er janvier 1967 commandeur des palmes académiques, croix de guerre 1914-18, officier de la Légion d’honneur, commandeur  des palmes académiques. Marguerite GOLDSCHMIDT née BATTEGAY 1er février 1889 – 2 décembre 1982. Simone GOLDSCHMIDT 27 septembre 1918 – 21 août 2002, docteur en droit, licenciée ès lettres, avocat à la cour de Paris.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 29 août 2021