FROMENT Paul Gustave (1815-1865)
France

Paul-Gustave Froment nait en 1815. Ancien élève de l’école Polytechnique, il travaille, entre autres, sur le télégraphe à signaux écrits et à clavier, le métier à tisser, l’appareil d’imprimerie Hughes, les moteurs électriques. Gustave Froment meurt en 1865, âgé seulement de cinquante ans.

Extrait (de Roger Friederich) :

Gustave Froment est issu d’une vieille famille de Reims d’horlogers et de mécaniciens. Son père a inventé une machine à tondre le drap et son grand-père est un horloger assez fortuné. Froment a fait ses études à Sainte Barbe et au Collège Louis le Grand avant d’intégrer l’école Polytechnique. G. Froment a fait partie de la promotion 1835-1837, il fut 53ème à l’entrée et 104ème à la sortie puis il « pantoufla ». Ses ateliers sont un vrai musée de la science et de l’industrie. Personne, plus que lui, n’a aidé les savants à réaliser leurs conceptions, parles précieux conseils qu’il donnait, à tous les jeunes physiciens, et par la perfection de son travail, car il unissait au même degré les connaissances théoriques et la science pratique. C’est de plus, une nature droite, obligeante, dévouée.

Sources : -. Date de création : 2008-01-30.

Photos

Monument


Date de la dernière mise à jour : 23 janvier 2021