DURAND BRAGER Jean Baptiste Henri (1814-1879)
France

photo par René Patrice Dagron Prudent

Jean Baptiste Henri Durand-Brager nait à Dol-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), en 1814. C’est, avant l’heure, un grand reporter car il effectue de nombreux voyages en Europe, en Algérie, le long des côtes atlantiques de l’Afrique avant d’entrer dans l’atelier d’Eugène Isabey. Il est très surprenant qu’il n’ait jamais été nommé peintre officiel.

En 1840, il fait partie de l’expédition chargée de ramener les cendres de Napoléon. Rentré en France, il peint de nombreux tableaux de batailles navales (Combat de la frégate Niémen contre les frégates Aréthusa et Amethyst 1843), dont certains lui sont commandés par le gouvernement (Bombardement de Mogador, Prise de l’île de Mogador, Combat naval devant la côte marocaine, 1845).

Durand Brager assiste à l’attaque de Tanger, avec l’escadre du prince de Joinville et à la prise de Mogador. En 1854, il est présent sur la flotte franco-anglaise qui assiège Sébastopol puis il participe à une expédition en mer Noire et à l’issue du conflit, il s’établit en 1860, à la cour du tsar de Russie. Il peint à sa demande une Bataille de Sinope.

Si les batailles navales (Bombardement de Shimonoseki 1869) et les marines constituent toujours une part importante de son œuvre, il réalise également des peintures ayant pour sujet les paysages de l’Orient (Le port de Trébizonde, Bateaux sur le Bosphore). Parallèlement à son activité de peintre, il s’intéresse également à la gravure ainsi qu’à l’illustration de livres ou de périodiques.

Il a pour élève le peintre Charles Euphrasie Kuwasseg ainsi qu’Edouard Adam. En 1863, il illustre l’ouvrage d’Arthur Mangin sur les Voyages et découvertes du XIXe siècle. Jean Baptiste Durand Brager décède en 1879, à Paris.

Sources : Wikipedia. Date de création : 2007-02-15.

Photos

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 16 septembre 2021