DANTAN Antoine Laurent, dit l’Ainé (1798-1878)
France

Antoine Laurent Dantan dit L'Ainé - portrait par son fils Edouard Dantan, 1871 - Musée des Avelines, Saint-Cloud (Hauts-de-Seine)

Antoine Laurent Dantan, dit l’Aîné, voit le jour à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), en 1798. Comme son frère Jean-Pierre après lui, il commence son apprentissage auprès de son père sculpteur sur bois. Puis il entre à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris en 1816 et suit les cours du sculpteur François-Joseph Bosio avant d’être récompensé par le Prix de Rome en 1828. Moins connu aujourd’hui que son frère cadet avec lequel on le confond parfois, il reste surtout l’auteur de statues de style académique ornant certains monuments des villes de France.

Antoine Laurent Dantan s’éteint à Saint-Cloud en 1878. La lignée artistique des Dantan s’est prolongée avec Edouard-Joseph Dantan (1848-1897), peintre académique mineur connu pour des œuvres comme «L’atelier du sculpteur», «Un entracte à la Comédie Française» ou «Un coin du Salon». Antoine Laurent repose avec son frère, Jean Pierre, dit Le Jeune (1800-1869), sculpteur.

Œuvres :

  • statue de Jacques Lemercier et de Philippe Delorme pour la Cour du Palais du Louvre ;
  • celle de l’archange Raphaël pour l’église de La Madeleine à Paris ;
  • Jeune baigneur jouant avec un chien (marbre de 1833, Musée du Louvre) ;
  • L’Ivresse de Silène (marbre, Musée du Louvre) ;
  • des statuettes de 20 à 60 cm en marbre ou en bronze comme le buste de Charles X (1824),  celui de Bellini (1832) ;
  • la Jeune Napolitaine au tambourin…

Sources : -. Date de création : 2008-02-22.

Photos

Monument

Antoine Laurent Dantan repose sous un monument en marbre dû à l’architecte Edouard Renaud. Celui-ci est décoré par les deux frères : médaillons en marbre de Dantan Père et Dantan Jeune par Antoine Laurent et médaillons en marbre de Mme Dantan et de Dantan l’Aîné par Jean-Pierre. Aucun de ces médaillons n’est signé ni daté.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 17 février 2021