CRESPIN Jacques François (1824-1888)
France

Fondateur du Palais de la nouveauté

Jacques François Crespin voit le jour en 1824. Fils de modestes cultivateurs, on lui doit la création du « Commerce par abonnement ». Il se définit lui-même comme un « enfant du peuple ». Il épouse en 1857, Pétronille Victorine Hannus, modiste de son état. En 1856, il ouvre entre le 11 et le 15 boulevard Barbès à Paris (XVIIIe) un grand magasin dénommé Palais de la nouveauté.

C’est le premier établissement où l’on peut tout acheter à crédit et où on peut trouver des marchandises de toutes natures. Le très bel immeuble est l’œuvre des architectes Alfred Le Bègue, Stephan Le Bègue et Gustave Rives. Les sculpteurs Jules Dalou et Alexandre Falguière sont les créateurs des ornements et statues des façades. En 1871, Georges Dufayel entre chez Crespin qui l’associera aux affaires en 1887.

A la mort de Jacques François Crespin, il reprend les magasins après un procès avec la veuve de ce dernier. Crespin décède à Paris en 1888 et il est inhumé le 28 octobre 1889. Il repose avec sa belle-fille, la grande sportive, Marie Marthe Desinge, dite Camille Crespin du Gast (1868-1942).

Sources : Centorame (Bruno) Le Palais de la nouveauté-les grands magasins Crespin-Dufayel, pp.81-84. Date de création : 2009-04-22.

Monument

Le tombeau familial est orné d’un buste en bronze représentant Jacques François et d’une statue en bronze, une « allégorie », œuvres du sculpteur Frédéric Etienne Leroux, tous datés de 1889.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 4 mai 2021