COT Pierre Auguste (1837-1883)
France

photo par Ferdinand Mulnier - BNF-Gallica

Pierre Auguste Cot voit le jour à Bédarieux (Hérault), le 17 février 1837. Il étudie à l’École des beaux-arts de Toulouse, puis de Paris, où il est l’élève de Léon Cogniet, Alexandre Cabanel et William Bouguereau. Devenu populaire à la fin des années 1870, il fait partie des jurys du Salon de Paris et du Prix de Rome. Pierre Auguste Cot a eu entre autres pour élèves Ellen Day Hale (1855-1940) et Anna Klumpke. Pierre Auguste Cot s’éteint en juillet 1883 à Paris. Il repose avec son gendre, le sculpteur Francisque Joseph Duret (1804-1865).

Œuvres :

  • Dionysia (1870) ;
  • Ophélie (1870) ;
  • La Bohémienne (1871) ;
  • Le Printemps (1873) ;
  • La Tempête (1880) ;
  • La Liseuse (v. 1880) ;
  • Madame Mas (1882) ;
  • Mireille (1882)…

Sources : -. Date de création : 2008-03-27.

Photos

Monument

La sépulture est ornée d’un portrait de Duret, médaillon en marbre, par Charles Romain Capellaro et d’un bas-relief en marbre, « La sculpture », par Eugène Guillaume et, enfin, d’un bas-relief en bronze, une couronne mortuaire, par Adolphe Thabard, datée de 1870.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 1 mars 2021