TURPIN Amédée (1792-1832)
France

Officier de la Garde municipale de Paris

Amédée Turpin voit le jour en 1792. Turpin est de la promotion de Saint-Cyr de 1809, il fait les campagnes de l’Empire en Allemagne. Sous la Restauration il quitte le service qu’il reprend sous la monarchie de Juillet. Il appartient à la garde municipale de Paris, qui est la garde nationale soldée, et se fait tuer en contribuant à réprimer l’insurrection des 5 et 6 juin 1832.

Il repose avec son père, Charles Turpin (1748-1822), avocat, avoué, et son frère, Charles Jean Turpin (1790-1873).

Un grand merci à Pierre Baudrier.

Sources : BNF-Gallica (biographie p. 2, colonne 3 du «Constitutionnel». Journal du commerce, politique et littéraire du dimanche 10 juin 1832). Date de création : 2011-04-10.

Photos

Monument

La sépulture est ornée d’une urne et de trois médaillons, de forme ovale, œuvres de Pierre Alphonse Fessard.

Inscriptions :

D.O.M. […] TURPIN […] TURPIN […].

D.O.M. A la mémoire, de, Charles TURPIN, avocat ancien avoué, né le 24 mai 1748, décédé à Paris, le 19 janvier 1822.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 26 mai 2022