SIRUGUE Jean-Baptiste (1782-1854)
France

Soldat de la Grande Armée

Jean-Baptiste Sirugue voit le jour en 1782. Ce militaire est l’un des hôtes attachants peu connus du public, vestige de la gloire du Premier Empire. Il s’illustre comme artilleur en Prusse en 1806, en Pologne en 1808, en Autriche en 1809, en Espagne en 1810-1811, en Russie en 1812. On le fait prisonnier le 16 août 1812. Mais, il parvient à s’échapper le 22 septembre. Sirugue revient en France avec le maréchal Lefèbvre, qui le prend dès lors à son service.

Sirugue s’éteint en 1854. Il repose à droite de son protecteur.

Sources : Dictionnaires des militaires français (1790-1870). Date de création : 2007-05-05.

Monument

Inscriptions : Ici repose Jean-Baptiste SIRUGUE décédé le er avril 1854 à l’âge de 72 ans. Il fait les campagnes de 1806 en Prusse, de 1808 en Pologne, de 1810-1811 en Espagne, de 1812 Russie. Fait prisonnier le 16 aout 1812, il s’échappe des prisons de l’ennemi le 22 7bre suivant, ramené en France par le maréchal Lefebvre qui le prit à son service. Regretté de son fils et de sa fille et de tous ceux qui le connaissaient. PRIEZ DIEU POUR LUI.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 27 avril 2021