SINDING Stephan (1846-1922)
Danemark

Stephan Sinding voit le jour le 4 août 1846, à Trondheim (Norvège). C’est le frère du compositeur de musique Christian Sinding et du peintre Otto Ludvig Sinding (1842-1909).

Il devient sculpteur et se fait naturaliser danois en 1890. Il se marie, le 28 mai 1885 à Frederiksberg (Copenhague), avec l’actrice Anna Elga Augusta Betzonich (1859-1936). Stephan Sinding meurt à Paris, le 23 janvier 1922.

Œuvres :

  • Völund (1873) ;
  • L’Esclave (ou Le Révolté ou Vae Victoribus !) (1878) ;
  • Mère barbare portant le corps de son fils hors du champ de bataille (1880-1883) ;
  • Portrait d’une dame (1884) ;
  • Emil Hansen (1861-1935) ;
  • Frise du Valhalla (1887) ;
  • Mère captive (1887) ;
  • Deux personnes (1889) ;
  • Deux anges porteurs de chandeliers (1891) ;
  • L’ancêtre (1898) ;
  • Tête de Méduse (1901) ;
  • Terra Mater (1900-1906) ;
  • L’ondin (#1901) ;
  • Valkyrie (1904) ;
  • Fantaisie de la création (1911) ;
  • La joie de vivre (1913) ;
  • Idylle (1911-1912) ;
  • L’angelus (1913) ;
  • La nuit (1914) ;
  • Autoportrait (1915) ;
  • Le printemps (1918) ;
  • L’offrande (1918) ;
  • Monument aux morts danois (#1921).

Sources : Grappe (Georges) Stephan Sinding, Paris, Librairie artistique internationale, s. d. Date de création : 2015-06-17.

Photos

Monument

Inscriptions : Aucune.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 18 août 2022