Monument aux Victimes de juin 1832 et 1834
France

Monument élevé par la Ville de Paris aux Gardes Nationaux tués pour la défense de l’ordre pendant l’insurrection des journées des 5 et 6 juin 1832. Dans ce tombeau sont aussi inhumés les victimes des 13 et 14 juin 1834, ainsi que ceux de l’explosion de la machine infernale. Selon d’autres sources il ne s’agirait que d’un cénotaphe. Jules Moiroux affirme que ce monument est dédié aux victimes de juin 1848, ce qui est démenti par les inscriptions sur le monument.

Sources : -. Date de création : 2008-03-10.

Monument

La concession à perpétuité est entretenue gratuitement par la ville de Paris. Inscriptions : Liberté, ordre public, aux victimes de juin, La Ville de Paris reconnaissante. Les noms de toutes les victimes sont gravés sur le monument.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 31 mars 2021