MARTINELLI Germaine, née MADEN (1887-1964)
France

Germaine Maden voit le jour à Paris, en 1887. Son père est médecin et travaille dans plusieurs théâtres. Pendant les concerts, il a souvent l’habitude de prendre sa fille avec lui. En 1900, à l’âge de 13 ans, elle chante pour la première fois dans la Salle Pleyel. Les critiques déjà la remarquent. Germaine Maden commence sa carrière comme mezzo-soprano et devient soprano dramatique longtemps après.

Germaine Maden étudie avec Jean Lassalle, un baryton qui a créé la partition du Roi de Lahore de Massenet. Elle ne songe jamais à entrer au Conservatoire. L’enseignement académique ne correspond pas à ses aspirations artistiques. Elle effectue de nouvelles études privées avec Albert Petit (méthode Garcia).

En 1908, elle chante dans une Matinée musicale avec Pablo Casals, Jacques Thibaud et Raphaël Pugno. C’est son premier grand succès. Elle se marie avec l’acteur Charles Martinet, dit Martinelli, en 1908. Quand la première Guerre mondiale éclate, elle donne des concerts dans les hôpitaux et dans les théâtres à l’armée. Ce n’est qu’en 1919 que sa carrière commence vraiment.

Gabriel Pierné qui est alors premier chef d’orchestre des Concerts Colonne lui demande de jouer avec lui. Il est tellement impressionné par son talent, qu’il l’engage immédiatement. C’est le début d’une collaboration artistique de longue durée et d’une grande amitié. Elle est soliste dans des concerts chez Colonne, Lamoureux, Pasdeloup et la société du Conservatoire.

Par ailleurs, Germaine Martinelli est dirigée par les chefs d’orchestre les plus célèbres : Eugène Ysaye, Ernest Ansermet, Pablo Casals, Henri Tomasi, entre autres. Elle commence à donner des récitals en 1928 et elle a un répertoire extrêmement large dans les chansons françaises et allemandes. Elle chante souvent avec Georges Thill, Charles Panzera, Roger Bourdin et André Pernet.

C’est aussi une star à la radio avec une centaine de diffusions ! En 1941, elle décide de se retirer. Elle devient membre du conseil d’examinateurs au Conservatoire de Paris et enseigne l’art du chant jusqu’en 1963. Elle décède en 1964. Germaine Martinelli repose avec son mari, l’acteur Charles Martinet dit Martinelli (1882-1954), et son fils, l’acteur Jean Martinelli (1910-1983).

Sources : Wikipedia. Date de création : 2009-12-25.

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 11 octobre 2022