MAGIN Milosz (1929-1999)
Pologne

Pianiste, compositeur et professeur de musique polonais

Milosz Magin nait à Lodz (Pologne) le 6 juillet 1929. Très jeune, il fait preuve d’un immense talent pour la musique. Il est élève dans la classe de piano de l’excellente Margerita Trombini-Kazuro et dans celles de composition de Kazimierz Sikorski et de Jan Maklakiewicz qu’il considère comme son père spirituel. Parallèlement, il étudie le violon, le violoncelle et la danse. Il achève ses études en 1957 (piano, composition et direction d’orchestre) à l’Ecole supérieure de Musique de Varsovie, il obtient la plus haute distinction.

Milosz Magin remporte de nombreux prix à plusieurs concours internationaux : concours Chopin à Varsovie, Concours Marguerite Long-Thibaud à Paris, Concours Vianna dal Motta à Lisbonne. Il quitte avec son épouse, Idalia Magin, sa Pologne natale, ils séjournent au Portugal, en Allemagne, en Angleterre, ils se fixent définitivement en France, à Paris en 1960. Mais, en 1963, un terrible accident de voiture interrompt sa carrière de soliste international, son poignet gauche est brisé.

Mais, il fait preuve de beaucoup de volonté, avec courage, il refait sa technique. Il parvient dès 1968, à enregistrer pour la société Decca, l’intégrale des œuvres de Frédéric Chopin. Cet enregistrement est accueilli comme une révélation et une référence pour les jeunes pianistes. Toutes ces années de rééducation lui donnent la faculté de revenir à la composition, commencée dès l’âge de seize ans. Il s’y consacrera jusqu’à la fin de sa vie.

Il écrit des concertos, deux symphonies, un ballet, des vocalises, et des œuvres orchestrales. Prodigieux virtuose du piano, il donne des concerts dans toute l’Europe ainsi que dans le monde. C’est principalement l’interprète des œuvres de Chopin, mais aussi de Mozart, la musique polonaise, française et russe ainsi que ses propres compositions. C’est aussi un pédagogue renommé, ses élèves viennent du monde entier. Au dire de ceux-ci, c’est un maître exceptionnel, donnant tout son savoir, avec le don d’inspirer, de conseiller avec tact, mais en restant très exigeant.

Avec le soutien de son épouse également pianiste, il fonde en 1985 le Concours International de Piano-Milosz Magin, ce concours se déroule dès lors, tous les deux ans à Paris avec une notoriété sans cesse croissante. En 1999, il est en tournée de concerts à Tahiti, le 4 mars, il succombe à une crise cardiaque. Il repose à quelques pas de son maître, Frédéric Chopin. Milosz Magin est passé dans l’histoire de la musique polonaise, il est considéré comme l’un des plus grands compositeurs du XXe siècle.

Pour l’écouter dans la fantaisie polonaise de Chopin

Sources : -. Date de création : 2006-08-13.

Photos

Monument

Milosz Magin repose sous un beau monument de pierre orné d’un médaillon en bronze d’A. Bernard.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 25 février 2021