LAMBERT DE SAINTE-CROIX Charles (1827-1889)
France

gravure anonyme d'après une photo par Ludovic

Charles (Louis Marie) Lambert de Sainte-Croix voit le jour à Paris, le 12 novembre 1827. C’est le fils d’un notaire qui habitait rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, ce qui fait dire, que les Lambert ont indument ajouté de Sainte-Croix à leur patronyme ! Il étudie le droit à Paris. Il devient président de la conférence Molé, ou il se fait remarquer par une opposition platonique au régime impérial.

Charles Lambert de Sainte-Croix collabore de ses deniers, de sa parole et de sa plume au Courrier du Dimanche, puis au Journal de Paris. Il se fait, ainsi, une réputation de libéral. Il paie volontiers de sa personne. Ainsi, aux élections de 1863, il prend un seau de colle et un paquet d’affiches. Puis il s’en va les poser en toilette et ganté de frais, suivi de son coupé, sous les arcades de la rue de Rivoli.

C’est au Journal de Paris qu’est composée, en 1867, la fameuse chanson des Rois à l’exposition, par Lambert de Sainte Croix, Delprat et Ferdinand Duval. Pendant la guerre de 1870 et le siège de Paris, il sert dans les bataillons de la Garde Nationale. Il est député en 1871 puis sénateur de 1876 à 1880, puis député de 1885 à 1886.

Quelques mois avant sa mort, il essaie vainement d’éviter à son parti l’alliance avec le boulangisme. Charles Lambert de Sainte Croix s’éteint à Paris, le 27 octobre 1889.

Sources : -. Date de création : 2009-08-23.

Photos

Monument

Inscriptions :

Alexandrine […] DELOCQUE femme de […] LAMBERT de Ste CROIX décédée le 20 février 1855 à l’âge de 52 ans. […].

P.L.E. LAMBERT de Ste CROIX Veuve de A.R. WASSELIN DESFOSSES décédée le 23 février 1830.
[…] épouse de Alfred WASSELIN DESFOSSES décédée le 27 […] 1880.

J.B. LAMBERT de Ste CROIX juge de paix du 9e arrondissement décédé le 3 8 1827.
A.F.P. LECOMTE veuve de J.B. LAMBERT de Ste CROIX décédée le 14 avril 1826.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 11 mars 2022