JOLY Sylvie, Mme VITRY (1934-2015)
France

Sylvie Joly, voit le jour le 18 octobre 1934 à Paris (17ème). Descendante de Jules Carpentier, fille de Lucien Joly, officier de marine qui est maire d’Arromanches-les-Bains (Calvados) de 1947 à 1963, et de Françoise Lacaille, et petite-fille de Louis Joly, directeur de Benoist-Berthiot, plus anciennes usines d’optique du monde à n’avoir jamais cessé leur activité, Sylvie Joly est la seconde d’une fratrie de huit enfants, six garçons et deux filles.

Elle débute, sans vocation particulière et sous la pression de son père, comme avocate auprès de Maître Isorni. L’exercice de la profession la fait beaucoup souffrir. À 35 ans, elle change de vie et s’inscrit au cours Simon puis à ceux de Tania Balachova et au Petit Conservatoire de Mireille, gagnant sa vie en ouvrant un dépôt-vente de vêtement dans le 15ème arrondissement de Paris.

Avec l’appui de son mari, elle s’oriente ensuite vers une carrière de comique, spécialisée dans le « one woman show » (spectacle solo, sketchs), avec, à ses débuts, la collaboration de Marika Hodjis qui a travaillé avec Zouc. Elle apparaît aussi périodiquement comme comédienne au théâtre (elle commence à se produire au Petit Casino, un café-théâtre du Marais, à la télévision et au cinéma.

Elle réalise des mises en scène notamment le one man show de Laurent Touraine Pop Attitude, écrit par Christian et Éric Cazalot (2004). Elle annonce dans son autobiographie en octobre 2010 qu’elle est atteinte de la maladie de Parkinson. Elle meurt d’un arrêt cardiaque le 4 septembre 2015. Ses obsèques sont célébrées le 9 septembre suivant, en l’église Saint-Sulpice de Paris.

Distinctions : chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres (7 juin 2006). Nominations 1988 : Nomination au César de la Meilleure actrice dans un second rôle pour Le Miraculé ; 1999 : Nomination au Molières du Meilleur « one man show » ou spectacle de sketchs.

Films :

  • L’Œuf de Jean Herman : la femme qui prend le bus (1972) ;
  • Ah ! Si mon moine voulait… de Claude Pierson (1973) ;
  • Paul et Michèle (Paul and Michelle) de Lewis Gilbert (1973) ;
  • Piaf de Guy Casaril (1973) ;
  • Salut l’artiste d’Yves Robert (1973) ;
  • Les Valseuses de Bertrand Blier (1973) ;
  • Calmos de Bertrand Blier (1976) ;
  • Préparez vos mouchoirs de Bertrand Blier (1977) ;
  • Va voir maman, papa travaille de François Leterrier (1977) ;
  • Vas-y maman de Nicole de Buron (1978) ;
  • Nous maigrirons ensemble de Michel Vocoret (1979) ;
  • Un chien dans un jeu de quilles de Bernard Guillou (1982) ;
  • L’ami de Vincent de Pierre Granier-Deferre (1983) ;
  • Les Fauves de Jean-Louis Daniel (1984) ;
  • Le Miraculé de Jean-Pierre Mocky (1986) ;
  • Septième ciel de Jean-Louis Daniel (1986) ;
  • Agent trouble de Jean-Pierre Mocky (1987) ;
  • Les saisons du plaisir de Jean-Pierre Mocky (187) ;
  • Mocky Story de Jean-Pierre Mocky (1991) ;
  • 588, rue Paradis d’Henri Verneuil : Georgette Sylva (1992) ;
  • Les Misérables de Claude Lelouch (1995) ;
  • La Mort du Chinois de Jean-Louis Benoît (1997) ;
  • Ça n’empêche pas les sentiments de Jean-Pierre Jackson (1998) ;
  • Les Couloirs du temps : Les Visiteurs 2 de Jean-Marie Poiré (1998) ;
  • Gisèle (1998) ;
  • Les Frères Sœur de Frédéric Jardin (1998) ;
  • Ça ira mieux demain de Jeanne Labrune (1999) ;
  • Ma femme s’appelle Maurice de Jean-Marie Poiré (2001) ;
  • Les Dalton de Philippe Haïm : Ma Billy (2004) ;
  • L’Auberge rouge de Gérard Krawczyk (2007).

Télévision :

  • Palace de Jean-Michel Ribes (1988) ;
  • Les Enquêtes du commissaire Maigret, épisode : L’Amoureux de Madame Maigret de James Thor (1989) ;
  • Mort de rire de Christophe Luthringer (1994) ;
  • Une histoire de pieds, de Stéphane Foenkinos et David Foenkinos (2005).

Théâtre :

  • Triple mixte de Fanny Joly et Alfred Genou, Théâtre Fontaine (1984) ;
  • Un otage de Brendan Behan, mise en scène Georges Wilson Théâtre de la Madeleine (1984) ;
  • Show bourgeois (1972) ;
  • Ne riez jamais d’une femme qui tombe, d’Henri Mitton, mise en scène Marika Hodjis, Théâtre de la Gaîté-Montparnasse (1976) ;
  • La vie c’est pas de la rigolade, mise en scène Marika Hodjis, Théâtre Fontaine (1982) ;
  • La si jolie vie de Sylvie Joly, Thierry Joly et Fanny Joly, mise en scène François Bourcier, Théâtre du Lucernaire (1993) ;
  • La cigale ou la Joly de Sylvie Joly, mise en scène François Bourcier, La Cigale (1999) ;
  • Je suis votre idole de Thierry Joly, Fanny Joly, Sylvie Joly et Henri Mitton, mise en scène François Bourcier, Théâtre du Palais Royal (2002) ;
  • Fans, je vous aime ! de Pierre Palmade, Henri Mitton, Jean-Loup Dabadie, Sylvie Joly, mise en scène Bruno Agati, Alex Lutz, Théâtre des Mathurins (2004) ;
  • La Cerise sur le gâteau, spectacle de Sylvie Joly, textes de Ricet Barrier, Victor Berbesson, Jean-Loup Dabadie, Stéphane Guérin, Thierry Joly, Fanny Joly, Frédéric Longbois, Alex Lutz, Henri Mitton, Pierre Palmade, Henri Salvador et Mathilde Vial, mise en scène Alex Lutz, Théâtre des Mathurins (2005).

Livres : C’est votre vrai nom ?, éditions Flammarion, 2010.

Sources : Wikipedia. Date de création : 2017-03-06.

Photos

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 15 avril 2021