HONORE Philippe (1941-2015)
France

Dessinateur mort dans l’attentat contre Charlie Hebdo

Philippe Honoré, dit simplement Honoré, voit le jour le 25 novembre 1941, à Vichy (Allier). Il vit ensuite à Pau où s’est établie sa mère à la fin des années 1950. Il apprend le dessin en autodidacte. Philippe Honoré publie un dessin pour la première fois, en 1957, dans le quotidien régional Sud-Ouest. C’est aussi un dessinateur industriel par la Société nationale des gaz du Sud-Ouest.

Puis il mène une longue carrière dans le dessin de presse, collaborant à des dizaines de titres dont les quotidiens Le Monde et Libération, et des magazines et revues comme Hara-Kiri, Globe, La Vie ouvrière, L’Événement du jeudi, Les Inrockuptibles, Le Magazine littéraire et Lire. Ses rébus littéraires publiés dans Lire font l’objet de deux recueils, édités au cours des années 2000 par Arléa. Il illustre également des ouvrages, comme le Bestiaire d’Alexandre Vialatte et La Symphonie animale d’Antonio Fischetti.

Il réalise des couvertures de livres, notamment pour la collection des « Petits Classiques » éditée par Larousse. En 2010, il fait partie des dessinateurs invités à illustrer l’édition anniversaire du Petit Larousse. Ses dessins sont régulièrement montrés à l’occasion d’expositions collectives. Il entre en 1992 à Charlie Hebdo et y travaille ensuite sans discontinuer. Son style de dessins est très différent de celui de ses confrères de Charlie Hebdo.

Il privilégie les ambiances sombres, un trait épais et le noir et blanc, rappelant parfois les gravures sur bois. Il décède lors de l’attentat du 7 janvier 2015 contre l’hebdomadaire satirique. Quelques minutes avant, les comptes Twitter et Facebook de l’hebdomadaire publient en guise de vœux du nouvel an l’un de ses dessins représentant Abou Bakr al-Baghdadi, chef de l’organisation État islamique, présentant ses vœux en déclarant « et surtout la santé ! ».

Sources : Wikipedia. Date de création : 2015-03-12.

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 2 août 2021