DREYFOUS Maurice (1843-1918)
France

Maurice (Maximilien) Dreyfous voit le jour à Paris, en 1843. Il devient journaliste.

Au début de l’année 1877, Maurice Dreyfous s’associe à Georges Decaux dans le but de lancer un hebdomadaire sur les voyages d’explorations et visant un public populaire.

Dreyfous et Decaux rachètent le titre d’Huard, « Sur terre et sur mer. Journal hebdomadaire de voyages et d’aventures » créé en 1875, pour créer le « Journal des voyages et des aventures de terre et de mer » qui durera de 1877 à 1946.

Celui-ci bénéficie de l’expérience d’un éditeur comme Decaux qui avait repris le fonds de son ami et associé François Polo, créateur entre autres de « L’Éclipse« , un journal satirique illustré disparu un an plus tôt.

Dreyfous s’associe avec l’éditeur Georges Charpentier de 1872 à 1877 puis il crée sa propre maison d’édition au 20 rue de Tournon. Il édite les « Poésies » de Théophile Gautier, dont il est l’ami. En 1872, il publie un volume sur le théâtre.

Dreyfous est membre de la Société des Gens de Lettres le 12 décembre 1870 et en devient sociétaire (n° 988) le 24 octobre 1898. Il est aussi membre de la Société historique du VIe arrondissement de 1908 à 1919. Il décède le 5 janvier 1918, à Paris.

Publications :

  • Les comédiens et la Légion d’honneur, Paris, E. Dentu (1863) ;
  • Le Médaillon de Colombine, arlequinade en 2 actes, en vers, Paris, Michel Lévy frères (1871) – Cette pièce est représentée au Théâtre de Cluny en 1871 – ;
  • Les trois Carnot, histoire de cent ans, Paris (1888) ;
  • Dalou, sa vie et son œuvre, Paris, A. Laurens (1903) ;
  • Simple exposé de la loi Falloux, Paris, Giard et Brière (1903) ;
  • Les femmes et la Révolution française, Paris, Sté française d’éditions d’art (1903) ;
  • Les arts et les artistes pendant la période révolutionnaire 1789-1795, Paris, P. Paclot (1906) ;
  • Ce que je tiens à dire, un demi-siècle de choses vues et entendues, 1848-1900, P. Ollendorff (1912) ;
  • Ce qu’il me reste à dire : un demi-siècle de choses vues et entendues, Paris, P. Ollendorff (1913).

Sources : Catalogue général de la BNF, Dictionnaire de biographie française, BNF : dossier biographique Boutillier du Retail FOL-LN1-232 (7461). Date de création : 2021-04-17.

Photos

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 28 avril 2021