DARDOIZE Louis Emile (1826-1901)
France

portrait à 61 ans par Hulda Schenson, peintre suédoise

Louis Émile Dardoize voit le jour le 10 mars 1826, à Paris. Auguste Dardoize, son père, collaborateur de Benjamin Delessert dans sa raffinerie de sucre du quai de Passy (Paris), meurt alors qu’il a 14 ans. A ce moment, sa vocation artistique est déclarée. Dans une lettre à son père, quelques semaines avant la mort de celui-ci, il écrit : « L’an dernier, l’amour du dessin s’était déjà emparé de moi. […] Cette année c’est encore pire, cette passion me suit partout, partout il faut que je dessine. […] J’ai le pressentiment continuel que le métier de dessinateur me conviendra fort bien. […] Laisse-moi, je t’en supplie, laisse-moi suivre la voie qui s’ouvre naturellement sous mes pas ».

Dans les années qui suivent, l’adolescent poursuit ses études au lycée Louis-le-Grand puis entre chez un agent de change. Mais, dix-huit mois plus tard, au grand dam de son entourage, il démissionne, résolu à s’employer exclusivement aux arts plastiques. On ne sait quel mentor a pu le guider après la mort de son père. Le seul indice dont nous disposons se trouve dans la lettre à son père, déjà citée. Il voue de l’admiration, dit-t-il, à Horace Vernet et à Victor Adam. Or, ce dernier dirige un atelier de lithographie employant de jeunes dessinateurs. Artiste fécond, on lui doit beaucoup de paysages champêtres, brossés au cours de ses nombreux voyages à travers la France et ses régions.

Il participe aux salons. Il est médaillé aux expositions universelles de 1878 et 1889. Son épouse Zoé, née Jaume, tient un salon littéraire vers la fin du XIXe siècle, où l’on peut rencontrer les frères Goncourt, Alphonse Daudet et Emile Zola, entre autres. Il décède le 17 octobre 1901 à Paris.

Liens : http://memoiredesartistes.free.fr/DardoizeE_Bio.htm Sources : -. Date de création : 2011-01-03.

Photos

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 7 février 2021