COUDER Louis Charles Auguste (1789-1873)
France

Auteur des voutes de la galerie d’Apollon au Louvre

Louis Charles Auguste Couder voit le jour à Londres (Grande Bretagne), le 1er avril 1789. Il est élève de Vincent, de Regnault et de David. Il poursuit une carrière de peintre officiel alimentée par de nombreuses commandes de l’État :

  • voussure du vestibule de la galerie d’Apollon au Louvre (1819) ;
  • peintures d’histoire pour le château de Versailles ;
  • peintures à Notre-Dame-de-Lorette, à la Madeleine et à Saint-Germain-l’Auxerrois ;
  • restauration des peintures murales du château de Fontainebleau.

Peintre de genre, il s’inspire de la littérature préromantique (Scènes d’Ossian, musée de Quimper, et Dijon, musée Magnin) et romantique (épisodes de Notre-Dame de Paris, 1833, Paris, musée Victor-Hugo). Il est membre du Conseil supérieur de l’Ecole des Beaux-arts puis membre l’Académie des Beaux-Arts en 1839 à la place de Langlois.

C’est aussi le frère du dessinateur et architecte Amédée Couder. Il décède à Paris le 21 juillet 1873. Il repose avec son épouse Cornélie, qui est la fille du sculpteur Jean-Baptiste Stouf.

Sources : -. Date de création : 2008-03-30.

Photos

Monument

Le médaillon en marbre, daté de 1877, représente Cornélie, sa femme, décédée à 26 ans. Il est l’œuvre du père de Cornélie, le sculpteur Jean-Baptiste Stouf.

Inscriptions :

Ici repose Louis Charles Auguste COUDER peintre d’histoire membre de l’Institut de France, décédé le 21 juillet 1873 à l’âge de 84 ans et 4 mois. Requiescat in Pace (Il repose en paix)

A.L.F. Cornélie, fille de M. STOUF statuaire, épouse d’Aug. COUDER Pte d’histoire. Aimée et admirée, elle périt le …

Photos


Date de la dernière mise à jour : 22 avril 2021