CITROEN Bernard (1925-2009)
France

Bernard Citroën voit le jour en 1925 à Amsterdam (Pays-Bas), dans une famille juive de bijoutiers et d’orfèvres. La maison de ses parents, grands amateurs d’art, est un lieu de rendez-vous pour artistes et intellectuels. En 1941, son apprentissage chez un maître bijoutier est interrompu par la guerre. Entré dans la Résistance à 16 ans, il doit vivre clandestinement. Il lit tout ce qu’il peut trouver, emporte partout sa Bible, et commence à tailler de petites sculptures en os ou en ivoire. En 1946, arrivé à Paris, il s’inscrit à la Sorbonne, où il suit avec passion les cours du grand médiéviste Gustave Cohen et s’installe à Saint-Germain-des-Prés. En 1947, il rencontre Zadkine, sculpteur qu’il considère comme son maître et dont il fréquente assidûment l’atelier. Il y retrouve Foujita, Kisling, Van Dongen, Campigli, connus dans son enfance.

En 1949, il rencontre Jean Cocteau et publie une revue de jeune poésie, Osmose, avec la collaboration de Cocteau, André Salmon, Philippe Soupault et Zadkine. En 5 ans, il publie plus de 80 poètes. De 1950 à 1953, il voyage en France, en Italie, en Turquie, en Egypte et en Grèce, pour de longs séjours consacrés à l’étude de l’Antiquité et de la sculpture. A Athènes, sur l’immense chantier de reconstruction de la Stoa, il apprend d’un contremaître à tailler le marbre. En 1954, il saborde lui-même Osmose et se consacre désormais entièrement à la sculpture, en taille directe, sur pierre et sur marbre. Ses premières œuvres sont marquées par l’art archaïque grec et la mythologie. (Narcisse ; Les adieux de Thésée à Hippolyte ; Icare).

En 1957 a lieu sa première exposition personnelle, à la Galerie L’Antipoète à Paris. De 1957 à 1965, il fait plusieurs expositions personnelles à Paris (Galerie Jacques Casanova, Institut Néerlandais, Union des Banques de Paris), en province et à l’étranger (Musée Mesdag de La Haye, Centraal Museum d’Utrecht, qui acquiert plusieurs de ses œuvres) et participe à des expositions collectives (Salon des Indépendants, Salon de la Jeune Sculpture, Biennales de Sculpture de Paris au Musée Rodin). En 1961, il réalise Saint Bernard guidant le Dante, première grande sculpture religieuse d’inspiration chrétienne. En 1968, il se convertit au catholicisme, après s’être intéressé à différents penseurs et philosophes, mystiques, hindous, bouddhistes.

En 1969, c’est le début de sa collaboration avec la Cristallerie Daum, dont résultent quatre séries de sculptures en verre. En 1973, il participe à l’exposition « Art et christianisme » dans les Jardins du Luxembourg à Paris. En 1977, il fait son premier séjour au Japon. Désormais, il partagera son temps entre Paris et Tokyo. En 1978, il débute une collaboration avec la Monnaie de Paris, pour laquelle il réalise des médailles et des petites statues en bronze, ainsi que des bijoux. En 1980, il réalise, à Tokyo, ses premières séries de Découpages en papier, qui seront repris dans plusieurs livres, dont Dialogue avec le papier (Tokyo, Shunjû-sha Edition, 1993). Il fait une première exposition personnelle au Japon, à l’International Press Club de Tokyo.

Entre 1983 et 1994, il a plusieurs expositions personnelles à Paris (Galerie des Dinandiers) et au Japon (Galerie de la Paix à Kobe, Galerie Miyuki, Galerie Shinseido, Kid Aïlak Art Hall à Tokyo, Shinano Drawing Museum à Nagano) et il participe au Salon d’Automne de Paris, à la Contemporary Art Expo de Tokyo et à l’International Art Expo de New York. En 1984, on inaugure sa grande statue du Sacré Cœur de Jésus, réalisée en résine et or pour les jardins de l’Université Catholique du Sacré Cœur de Tokyo. En 1991, il fait un monument funéraire pour la paroisse Saint-Pierre de Tokyo, pour le cimetière chrétien. En 1994, il a une grande exposition de sculptures religieuses dans l’église Saint-Séverin à Paris. En 1997, il réalise une croix d’autel en bronze avec la Monnaie de Paris, pour commémorer le 400e anniversaire des martyrs de Nagasaki.

En 2005 a lieu une rétrospective des œuvres sur papier au Nakanosawa Museum (Japon). Il meurt en 2009 à Paris. Ses œuvres lithographiques sont acquises et exposées par l’Utsunomiya Museum of Art (Japon). Son œuvre sculptée comprend plus de 350 sculptures en pierre et marbre.

Sources : -.  Date de création : 2017-01-03.

Photos

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 5 février 2021