CHAUVOT DE BEAUCHÊNE Bernadette (1890-1931)
France

Bernadette Chauvot de Beauchêne voit le jour le 21 mars 1890. Après la guerre de 1914-1918, elle est infirmière des Gueules cassées. Elle décède le 5 juin 1931, à Paris, célibataire à 41 ans. Elle repose avec son arrière-grand-père, Edmé Pierre Chauvot de Beauchêne (1759-1830), médecin de Louis XVIII et de Charles X.

L’histoire n’a malheureusement pas retenu le parcours de cette infirmière. Comme des milliers d’autres, elle a fait preuve de générosité, de courage et d’abnégation pour soigner ces blessés dont personne ne voulait entendre parler.

Le colonel Picot, président de l’Union des blessés de la face et de la tête, a inventé l’expression « gueules cassées ». Elle désigne les survivants de la Guerre de 1914-1918 blessés au combat et avec des séquelles physiques graves, notamment au niveau du visage. Elle fait référence également à des hommes marqués psychologiquement, qui ne purent regagner une vie civile ou qu’on dût, pour les cas les plus graves, interner à vie.

Sources : Geneanet. Date de création : 2021-11-04.

Photos

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 4 novembre 2021