BOUFFLERS Françoise Eléonore, née comtesse de SABRAN, marquise de (1750-1827)
France

portrait par Elisabeth Vigée Lebrun, avant 1827

Fille de Jean de Manville, Françoise Eléonore, comtesse de Sabran, nait en 1750. Elle devient l’épouse du chevalier de Boufflers à l’issue des séjours de ce dernier au Sénégal et après la Révolution. Avant cela, ils entretenaient une correspondance épistolaire aussi précieuse dans son style, qu’abondante et instructive sur la vie du Sénégal au XVIIIe siècle, ainsi que sur l’organisation de la colonie. C’est, en tout état de cause, la seule postérité officielle qu’ils ont laissée. Malgré les supposées nombreuses maîtresses attribuées au chevalier, Françoise Eléonore reste sa favorite.

Celle-ci ne met jamais les pieds au Sénégal, quoique par les descriptions qu’il lui fait et les peintures qu’il dit lui avoir adressées, elle peut s’en faire une idée assez précise. Elle décède en 1827, à Paris, ayant survécu 12 ans à son chevalier. Elle repose avec son époux, l’homme de lettres et académicien Stanislas Jean, marquis de Boufflers (1738-1815), Jean François marquis de Saint Lambert (1716-1803), homme de lettres et académicien, Jean François Delharpe, dit de La Harpe (1739-1803), auteur dramatique et académicien, et de Jacques Montagnier, dit l’Abbé Delille (1738-1813), poète, traducteur et académicien, dans l’enclos Delille dont le concessionnaire est l’Académie Française.

Sources : -. Date de création : 2015-01-08.

Photos

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 15 février 2021