BELANGER François Joseph (1744-1818)
France

Architecte et décorateur néo-classique

François Joseph Bélanger nait à Paris en 1744. Il commence sa carrière en imaginant des architectures éphémères pour les Menus Plaisirs du Roi (1767). Dix ans plus tard il achète la charge de premier architecte du comte d’Artois, frère du roi. C’est pour ce dernier qu’il aménage le château de Bagatelle en 1777 dans le bois de Boulogne et qu’il travaille aux décors du château de Maisons-Laffitte. Pendant la Révolution française, il séjourne à la prison Saint-Lazare.

Il ne doit sa sauvegarde qu’à la chute de Robespierre. En 1811, il reconstruit la coupole de la Halle au blé, actuelle Bourse de commerce de Paris. En 1813, à la mort d’Alexandre Théodore Brongniart, il se porte candidat à la reprise du chantier de la Bourse. Il dessine plusieurs résidences pour l’aristocratie ou la finance parisienne (on lui doit ainsi le décor intérieur de l’hôtel Baudart de Saint-James, 12 place Vendôme) et exerce une influence notable sur la conception des jardins de son époque.

Il dessine également quelques meubles dont une luxueuse console en marbre bleu commandée par Louise Jeanne de Durfort, duchesse de Mazarin, que l’on peut admirer à la Frick Collection de New York. François Joseph Belanger s’éteint à Paris en 1818. Il repose avec la comédienne et danseuse Anne Victoire Dervieux (1752-1829).

Sources : Moiroux (Jules) Guide illustré du cimetière du Père Lachaise, Paris, 1922. Date de création : 2008-01-31.

Photos

Monument

Monument : La sépulture est ornée d’un médaillon en marbre dû au ciseau d’Henri Victor Roguier, non daté.

Inscriptions : Amant passionné de son art, il en comprit tous les secrets, unissant tous les talents au génie. Il se montra supérieur à Kent dans les jardins de Melville, digne émule de Michel-Ange dans la coupole de la Halles aux blés. Aussi prompt à exécuter Que hardi à concevoir Il créa en 65 jours Bagatelle et ses jardins.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 21 février 2021