AMET Charles (1824-1902)
France

gravure anonyme - BNF-Gallica

Charles (Victor Eugène) Amet voit le jour le 11 novembre 1824, à Besançon (Doubs). Il entre à l’école navale en 1840. Pui il est aspirant en 1842 et enseigne de vaisseau, en 1846. Il passe lieutenant de vaisseau, en 1854. Durant la campagne de Crimée, on le détache au siège de Sébastopol où il est blessé.

Nommé officier commandant la batterie numéro 2, il reçoit la rosette d’officier en 1855. Durant les opérations de rapatriement, il prend le commandement de la frégate Algérie dont le commandant est atteint du typhus. En 1858 il est commandant en second de la corvette Du Chayla. Il participe à l’expédition de Chine en y convoyant le baron Gros, ambassadeur de France, et à la prise de Bien Hoa.

Capitaine de frégate, en 1862, il commande le Régent. En 1863, il devient commandant en second de la frégate à vapeur Thémis. Il accompagne à Vera Cruz l’Archiduc Maximilien qui va occuper le trône impérial du Mexique. En 1865 il reçoit le commandement de la corvette à vapeur Laplace.

Il participe à l’expédition de Corée. Puis il préside ensuite la commission internationale au Japon chargée de déterminer l’emplacement des phares. Il retourne en France en passant par Tahiti et la Nouvelle Calédonie, après une campagne de quatre ans. Il devient capitaine de vaisseau le 12 mars 1870.

Durant le siège de Paris, il devient commandement supérieur du fort de Montrouge. Il se distingue pour sa conduite car le fort est violemment bombardé du 5 au 26 janvier 1871. Réduit à l’état de ruine, la garnison du fort tient encore la place à la capitulation de Paris. On met alors Charles Victor Amet à l’ordre du jour de l’armée.

Il devient contre-amiral en août 1875, puis vice-amiral en décembre 1881. Il prend, alors, le commandement de l’escadre de méditerranée de 1887 à 1888. Le contre-amiral Amet décède le 5 février 1902, à Paris. Il repose avec son neveu Albert Amet (1875-1962), haut fonctionnaire au ministère des Finances.

Distinctions : chevalier (2 décembre 1854), officier (14 septembre 1859), commandeur (11 janvier 1871), grand-croix (30 octobre 1889) de la Légion d’honneur.

Sources : Dictionnaires des généraux et amiraux français ; Base Léonore (Légion d’honneur). Date de création : 2007-02-19.

Photos

Monument

Inscriptions : Famille AMET

Mme DEMONTZEY Vve Fric HUYN, 1796-1875, 3 mars.
Thre AMET, 1797-1880, 17 février.
Stnie BLETRY Vve Thre AMET, 1801-1882, 9 juillet.
Simone AMET, 1899-1901, 14 juin.
Margte AMET née FOUNTAINE, 1877-1954.
Ches AMET, vice-amiral, grand-croix de la légion d’honneur, 1824-1902, 3 février.
Gustave AMET, chevalier de la légion d’honneur, 1827-1912, 25 novembre.
Tse PENET Vve Gve AMET, 1843-1920, 26 janvier.
Albert AMET, commandeur de la légion d’honneur, 1875-1962, 26 juillet.
Jeanne AMET, née SAINTIGNON, 1885-1979, 8 décembre.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 11 février 2024