VALLESTEROS Francisco (1770-1832)
Espagne

Francisco Vallesteros (Vallesteros pour Moiroux, Gabrielli et Beye mais Ballesteros pour le dictionnaire des noms célèbres et Bauer) voit le jour à Saragosse (Espagne) en 1770. A 23 ans, il est premier lieutenant dans le régiment des Volontaires d’Aragon. Il se distingue dans la campagne de Catalogne contre les français après la mort du roi Louis XVI, et mérite par sa valeur le grade de capitaine.

Destitué en 1804 à la suite d’une accusation calomnieuse de détournement, il est nommé chef des douaniers dans les Asturies. Rappelé, il se distingue pendant l’invasion française comme colonel et figure à l’affaire de Baylen. Lieutenant-général, il défend l’Andalousie contre Soult et Mortier. À la suite de la nomination du duc de Wellington comme chef des armées en Espagne, il s’insurge et est exilé à Ceuta.

De nouveau rappelé, il abjure ses principes libéraux, est promu général (1815), puis ministre de la guerre par Ferdinand VII d’Espagne. Disgracié, il est mis en demi-solde et part à Valladolid où il devient un des chefs de l’insurrection espagnole. Rappelé par le roi qu’il exhorte à signer la constitution de 1812, il devient vice-président intérimaire et ferme des prisons de l’Inquisition en restaurant les libertés municipales.

Le 7 juillet 1822 avec la garde royale il permet le maintien de la Constitution et est fait capitaine général de Madrid. En 1823, après l’entrée des Français en Espagne, il commande les troupes de l’armée constitutionnelle destinées à défendre la Navarre et l’Aragon ; mais il capitule bientôt devant l’avance des troupes de duc d’Angoulême. En retraite à Cadix, il est accusé par tous les partis et doit se retirer en France. Il meurt oublié à Paris le 29 juin 1832.

Sources : Wikipedia. Date de création : 2008-02-16.

Photos

Monument

La sépulture est ornée d’un buste en bronze, œuvre signée de Théophile François Bra, qui manque d’être volé et passe un long séjour dans les réserves de la conservation. Il réapparait en 2004, lors de l’exposition du Bicentenaire du Père Lachaise, à la Mairie du XXème arrondissement. Le monument funéraire est restauré peu après, par les soins de la Ville de Paris, et le buste reprend sa place mais la grille entourant initialement le monument n’a pas été reposée.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 27 avril 2021