TIBERTELLI de PISIS Bona, dite BONA (1926-2000)
Italie

portrait par Lilli de Nobili

Bona Tibertelli de Pisis, dite Bona, voit le jour le 12 septembre 1926 à Rome. . Elle s’inscrit à l’Atelier d’art Venturi à Modène, en 1939, et commence à peindre dans un grenier aménagé en atelier, en 1946. Elle rejoint son oncle à Venise où elle suit les cours de l’Académie des beaux-arts et peint à la manière métaphysique tout en se familiarisant avec l’art de Giorgio De Chirico et de Giotto. Elle rencontre à Paris le poète André Pieyre de Mandiargues qui la présente à Breton, Ponge et Paulhan, et qu’elle épouse, en 1950.

Elle peint dans la tradition surréaliste et expose ses œuvres en France et en Italie. Par ailleurs, elle est également traductrice de l’italien et écrivain Elle publia La Cafarde (1967), que son mari qualifie de «petit récit assez fantasque et terrible», une autobiographie, Bonaventure (1977), ainsi que des poèmes, À moi-même (1988). Peu de temps avant sa mort, elle rédige en italien un livre de souvenirs d’enfance, Vivre en herbe (2001). Elle décède en 2000. Elle repose avec son mari, le poète André Pieyre de Mandiargues (1909-1991).

Pour voir des documents sur Bona sur le site d’André Breton. 

Pour en savoir plus sur Bona et André.

Sources : -. Date de création : 2015-09-01.

Photos

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 26 février 2021