SILVAIN Eugène (1851-1930)
France

Dans le rôle de l'évêque Cauchon

Eugène Charles Silvain voit le jour en 1851 à Bourg-en-Bresse (Ain). Engagé dans l’armée dans sa jeunesse, il devient officier et assume sa charge avec brio. (1870-1871). Mais il se tourne très vite vers son domaine de prédilection, la comédie. On le retrouve en Algérie où il se produit dans un café-concert, puis il revient en France et joue au théâtre Beaumarchais, à Paris.

Il intègre le Conservatoire d’art dramatique, puis la Comédie Française, où il triomphe, ce sera l’apogée de sa carrière. Il est nommé secrétaire à l’âge de trente-deux ans en 1883. Le cinéma naissant lui ouvre de nouvelles opportunités, il joue un rôle dans Molière, sa vie, son œuvre, film de Jacques de Féraudy (1922). Six ans plus tard, Eugène Silvain revient devant la caméra pour interpréter l’évêque Pierre Cauchon dans la Passion de Jeanne d’Arc, de Carl Theodor Dreyer.

Il y donne la réplique à la grande Renée Falconetti. Silvain est pourvu d’une grande dose de susceptibilité, à un critique qui l’avait éreinté, il écrit :

« Ce monsieur qui toujours bougonne mériterait des coups de pied dans un endroit de sa personne qui le représente en entier ».

Eugène Charles Sylvain décède à Marseille (Bouches-du-Rhône), en 1930. Il repose avec son épouse Louise Silvain (1874-1930).

Sources : -. Date de création : 2011-07-12.

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 16 août 2021