ROZET Ennemond, chevalier (1766-1832)
France

Chef de bataillon et chevalier de l'Empire

Ennemond Rozet nait à Lyon le 17 décembre 1766. Soldat de la révolution et de l’Empire. Il s’engage le 7 décembre 1783 au régiment d’infanterie ci-devant Béarn. En 1793, il est gendarme de la Convention Nationale. Il passe ensuite grenadier au corps législatif le 8 mai 1793 avec le grade de sergent. En 1797, il devient sous-lieutenant.

Le 3 janvier 1800, il incorpore l’état-major des Grenadiers de la Garde Consulaire, il y reste jusqu’au 13 octobre 1800, date à laquelle il passe dans les Chasseurs à pied de la Garde avec le grade de lieutenant. En 1807, il est sérieusement blessé à Eylau, d’un coup de boulet à la jambe droite. Le 28 mars 1807, il entre au Ier Fusiliers de la Garde (chasseurs) au grade de capitaine, en remplacement de Desmaroux.

Il termine la période impériale aux Chasseurs à pied de France le 1er juillet 1814, avec le grade de Chef de bataillon. Ennemond Rozet décède à Paris en 1832.

Titres : chevalier de l’Empire (mars 1810). Distinctions : chevalier (14 juin 1804), officier de la Légion d’honneur (1 juillet 1814).

Sources : Base Léonore (Légion d’honneur) ; Wikipedia. Date de création : 2006-05-25.

Monument

La sépulture a été restaurée en 2005 par le Souvenir Français et l’ACMN.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 9 mai 2021