RIVET Jean-Charles, baron (1800-1872)
France

Le baron Jean-Charles Rivet voit le jour à Brive (Corrèze), le 19 novembre 1800. Il fait son droit à Paris puis est attaché au cabinet de M. Martignac, sous la Restauration. Il est nommé sous-préfet de Rambouillet à la Révolution de 1830, préfet de la Haute-Marne quelques mois après, puis préfet du Gard en 1832. Il devient ensuite directeur général du personnel au ministère de l’intérieur (1831), préfet du Rhône de 1835 à 1839 et conseiller d’état en service extraordinaire. Il se montre toujours très dévoué au gouvernement du Roi Louis-Philippe. Député de la Corrèze, il siège au centre gauche, tout en votant souvent avec le parti conservateur.

En 1842, il est rapporteur du budget, et se prononce pour la conversion des rentes. Il est réélu le 9 juillet 1842. Le 17 septembre 1848, une élection partielle l’envoie comme représentant du Rhône à l’assemblée constituante. Il fait partie du comité du Commerce et de l’Industrie. Après le coup d’état du 2 décembre 1851, en signe de protestation, il se tint à l’écart des affaires publiques pendant la durée de l’Empire. Le 8 février 1871, il est élu représentant de la Corrèze, à l’Assemblée nationale, vote pour la paix. Il s’éteint à Cannes le 19 novembre 1872.

Distinctions : chevalier de la Légion d’honneur (1837).

Sources : Base Léonore (Légion d’honneur) ; Wikipedia. Date de création : 2009-07-21.

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 11 février 2021