PERREGAUX Alphonse Claude Charles Bernardin, comte (1785-1841)
France

portrait présumé par Jean Urbain Guérin - Musée du Louvre

Alphonse Claude Charles Bernardin comte Perregaux voit le jour à Paris, le 29 mars 1785. C’est le fils de Jean-Frédéric Perregaux (1744-1808) et d’Adélaïde du Praël (vers 1758-1794). C’est le frère d’Anne Marie Hortense (Paris, 18 octobre 1779 – Paris, 25 mai 1857), héritière du château de Viry-Châtillon et mariée, le 12 avril 1798 (divorcés en 1817), avec le maréchal Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852), duc de Raguse.

Le comte Perregaux  entre comme auditeur des finances au conseil d’État. Il est auditeur, en 1805, puis attaché, de 1806 à 1808, auprès du ministre du Trésor public. Ensuite, il est auditeur à la commission des pétitions en 1809 et en 1811. Il passe auditeur de première classe en service ordinaire près des ministres des finances et du Trésor impérial en 1812 et 1813.

Le comte Perregaux peut assister aux séances du Conseil présidées par l’Empereur. Il remplit aussi en Prusse, en Autriche et en Espagne, des missions administratives. Il est aussi chambellan de l’Empereur. Nommé pair aux Cent-Jours, le 2 juin 1815, il reste en dehors de toute fonction publique pendant la Restauration. Officier supérieur de la garde nationale parisienne après les journées de Juillet 1830, il est promu pair de France le 19 novembre 1831, et siège jusqu’à sa mort dans la majorité gouvernementale.

Le comte Perregaux décède à Paris, le 9 juin 1841. Il avait épousé, le 20 novembre 1813, Adèle Élisabeth Macdonald (31 janvier 1794 – 16 novembre 1822), fille du maréchal Macdonald (1765-1840), duc de Tarente avec Marie-Constance Jacob de Monloisir (1771-1797). Il ont trois enfants : Alexandre Alphonse Marie (27 juillet 1814 – 17 avril 1856), 2e comte de Perregaux, secrétaire d’ambassade ; François Charles Édouard (1er novembre 1815 – 30 mai 1898), 3e comte de Perregaux, officier de cavalerie, marié, en 1846 avec Rose Alphonsine Plessis (1824-1847), dite Marie Duplessis (« La Dame aux camélias ») ; Adèle Hortense Albertine Ernestine (19 novembre 1821 – 19 mars 1834).

Titres : Comte de l’Empire (21 décembre 1808).

Sources : Robert (Adolphe), Bourloton (Edgar), Cougny (Gaston) Dictionnaire des parlementaires français, 1789 1891, Bourloton éditeur, Paris, 1891, p. 594 ; Moiroux (Jules) Guide illustré du cimetière du Père Lachaise, Paris, 1922, p. 275 ; Base Léonore (Légion d’honneur). Date de création : 2016-04-08.

Photos

Monument

Inscriptions : SEPULTURE DE LA FAMILLE PERREGAUX.

(Au centre) Adèle Hortense Albertine Ernestine PERREGAUX, née le XIX novembre MDCCCX, décédée le IX mars MDCCCXXXIV. Adèle Elisabeth MACDONALD comtesse PERREGAUX, née le XXXI janvier MDCCXCIV, décédée le XV novembre MDCCCXXII.

(A gauche) Alphonse Claude Charles Bernardins comte de PERREGAUX, pair de France, officier de la légion d’honneur, décédé le 9 juin 1841, à l’âge de 56 ans. Charles de PERREGAUX, ingénieur civil diplômé, lieutenant d’infanterie suisse, né à Neufchâtel (Suisse) le 9 avril 1891, décédé à Paris le 5 octobre 1918.

(A droite) Louis Charles Auguste CRÉTU, décédé le 23 avril 1854, à l’âge de 43 ans. François Charles Edouard Cte de PERRÉGAUX, né à Paris le 1er novembre 1815, décédé le 30 mai 1889.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 11 janvier 2022