NIEMOJOWSKI Bonawentura (1785-1835)
Pologne

Président du gouvernement national polonais

Bonawentura Niemojowski voit le jour 4 Septembre 1787, à Siupia près de Kepno (Pologne) dans une famille noble. Il étudie d’abord au collège de Varsovie, puis à l’étranger, à Paris. Après son retour en Pologne, il est élu au parlement du Congrès de la Pologne. Il est membre de l’opposition libérale. En 1821, il épouse Lubowidzka Bonawentura Wiktoria dont il aura deux enfants.

Au parlement, Bonawentura devient bientôt une opposition importante pour les responsables russes. L’une des exigences de la faction Kalisz, concernant l’indépendance de la magistrature, conduit le tsar Alexandre Ier de Russie (roi de Pologne, du Congrès et de l’Empire russe) à suspendre le parlement polonais pour une période de cinq ans.

Niemojowski est déchu de son siège de parlementaire et placé dans une maison d’arrêt plus d’un an. Après le rétablissement du Parlement, c’est un opposant au mouvement visant à rendre les débats secret. Il reproche au tsar et aux responsables russes de bafouer la Constitution de la Pologne.

En 1830, le tsar ordonne au Sénat de la Pologne d’annuler les mandats de Niemojowski et de son frère sur un détail technique en vue de leur interdire d’assister aux sessions parlementaires. La faction Kalisz soutient finalement l’Insurrection de Novembre et rejoint les rangs du Gouvernement national en 1830. Au cours de la période de la lutte contre la Russie, celle-ci domine pratiquement le gouvernement, et contrôle les ministères de l’Intérieur, du Trésor et de la guerre.

Avec l’Insurrection de Novembre 1830, Bonawentura rejoint le gouvernement révolutionnaire, en prenant, entre autres, les postes de ministre de la justice et des affaires intérieures. Le 8 Septembre 1831, il remplace le général Jan Krukowiecki en tant que chef du gouvernement national polonais. Lorsque Krukowiecki veut négocier avec les Russes, Niemojowski représente la position radicale des insurgés, opposés aux négociations et en faveur de la poursuite du soulèvement.

Il appuie la défense de Varsovie. Après la chute de Varsovie, il s’installe à Modlin. Il démissionne de son poste le 23 Septembre, quand la majorité du gouvernement décide de soutenir la capitulation. Le général Maciej Rybinski le remplace alors. Finalement, avec l’effondrement de l’insurrection, il échappe à la proscription et se réfugie en France.

ll rejoint la Grande Emigration et vit à Paris et Bruxelles, en tant que militant du Tymczasowy Emigracji Komitet (Comité temporaire de l’Emigration). Il décède le 15 Juin 1835.

Publications :

  • Giosy posia kaliskiego na sejmie Królestwa Polskiego (1818) ;
  • L’autocrate et la constitution du royaume de Pologne, Bruxelles (1833) ;
  • Ostatnich wypadkach rewolucji polskiej, Paris (1833) ;
  • Lente Kilka siów do wspóirodaków z powodu faiszów przez faiszów JB Ostrowskiego w pismie, Nowa Polska, Paris (1834).

Sources : Wikipedia. Date de création : 2010-11-17.

Monument

Inscriptions : Bonawentura Niemojowski 1787 – 1835 Président du gouvernement national de l’insurrection polonaise de 1831

Photos


Date de la dernière mise à jour : 23 avril 2021