MOZES François (1927-1978)
Serbie

Œuvre : Bouddha dans le temple de Vincennes
Sculpteur yougoslave

François Mozès voit le jour en 1927. C’est un sculpteur à qui on doit la plus grande statue d’Europe de Bouddha, haute de 10 mètres et réalisée en six parties dans les ateliers du peintre Miro à Paris. Ce Bouddha aux traits androgynes s’inspirerait notamment du visage de l’épouse de l’artiste. Cette sculpture réalisée en fibre de verre recouverte de feuille d’or renferme à sa base de nombreuses reliques auxquelles les communautés bouddhistes habituées des lieux sont très attachées. Cette statue impressionnante est conçue de façon à n’être assimilée à aucune école particulière du bouddhisme, à aucun véhicule ni aucun particularisme ethnique puisque sa vocation est internationale. La statue, légèrement androgyne, fait le mudra de la méditation, le dhyâna-mudra, ce qui symbolise la communauté des personnes qui suivent l’enseignement de Bouddha, le sangha. Elle se trouve dans la pagode du bois de Vincennes, qui est le siège de l’Institut International Bouddhique fondé dans l’un des vestiges de l’Exposition Coloniale de 1931. Il ne subsiste de cette exposition que le Palais de la Porte Dorée (connu auparavant, avant que ses collections ne soient intégrées au Musée du Quai Branly, sous l’appellation « Musée national des Arts d’Afrique et d’Océanie »), la statue de la France colonisatrice située Porte Dorée, un abri à pirogues et les pavillons du Togo et du Cameroun. Il décède en 1978.

Sources : -. Date de création : 2017-12-17.

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 28 janvier 2021