MOOG Auguste (1867-1914)
France

Auguste Moog voit le jour le 19 janvier 1867, à Paris (8ème). C’est le fils de Frédéric Charles Moog (1819-1906) et de Joséphine Trante (1827-1922). Il devient médecin.

Lors de la grande guerre, il s’engage comme médecin auxiliaire à la 24ème Section d’Infirmiers Militaires. Il meurt le 20 août 1914, à l’hôpital auxiliaire de Troyes (Aube).

Il repose avec son frère, Robert Moog (25/06/1871-07/05/1948), lui aussi médecin. Ce dernier s’engage, lors de la grande guerre, comme médecin volontaire pour faire fonctionner les « petites Curies », unités de radiographie développées par Marie Curie. Devenu professeur de chimie à la faculté de médecine de Paris, il est fait chevalier de la Légion d’honneur (5 novembre 1928).

Hommage : Son nom figure sur le monument aux morts de la faculté de Médecine de Paris.

Merci à Michel Tarbouriech, descendant d’Auguste Moog, pour son aide dans la réalisation de cette notice.

Sources : Base MemorialGenweb (Morts par fait de guerre) ; Base Léonore (Légion d’honneur). Date de création : 2008-05-16.

Photos

Monument

La sépulture est ornée d’un haut-relief en bronze représentant Charles Frédéric Moog, œuvre d’Alexandre Descatoire, portant l’inscription « Souvenir douloureux aux, chers amis MOOG, A Descatoire ».

Inscriptions : Famille MOOG

Frédéric Charles MOOG, 1819-1906.

Frédéric MOOG, 1880-1907.
Mme Rodolphe, MOOG, née Marguerite MATHIEU, 1851-1928.
Rodolphe MOOG […].
Robert MOOG, docteur en médecine, 1871-1948.

Auguste, MOOG, docteur en médecine, 1867-1914.
Mme Vve Charles Frederic, MOOG, née Joséphine TRANTE, 1827-1922.
Louis MOOG […].
Mme Robert, MOOG, née Marthe DESLIENS, 1877-1953.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 15 novembre 2022