MAUBAN Maria, Marcelle MICHEL dite (1924-2014)
France

Maria Mauban, de son vrai nom Marcelle Michel, voit le jour le 10 mai 1924 à Marseille (Bouches-du-Rhône). Ses parents veulent qu’elle devienne pharmacienne. Elle a 16 ans quand elle prend ses premiers cours de comédie sous la direction de Louis Ducreux qui lui fait obtenir son premier rôle au théâtre : elle remplace Madeleine Robinson dans Une grande fille toute simple. Au cinéma, c’est Louis Daquin qui lui donne sa première chance, en 1945, dans Patrie.

Maria Mauban joue de nombreux rôles tant au cinéma qu’au théâtre. Elle apparait également très souvent à la télévision dans Au théâtre ce soir ou Les Cinq Dernières Minutes. Elle joue, dans le film Le Gendarme et les Extra-terrestres, le rôle de Josépha, épouse du maréchal des logis chef Cruchot joué par Louis de Funès, en remplacement de Claude Gensac.

Maria Mauban joue également dans le film Pas de week-end pour notre amour aux côtés du chanteur Luis Mariano. Elle y interprète une journaliste envoyée par sa rédaction pour enquêter sur la famille de Franck Réno, une star internationale de la chanson (Luis Mariano) dont finalement elle tombe amoureuse. Sous le pseudonyme de Claude Chauvière, elle écrit Le Fils d’Achille, jouée avec Robert Murzeau, ainsi que Criminellement vôtre, une comédie policière.

Maria Mauban a caché, pendant quelques jours sous un tas de charbon, Zenta Strauss, une Allemande qui a déchiré ses papiers pour être française. Elle est l’épouse de Claude Dauphin avec lequel elle a un fils, Jean-Claude Dauphin. Puis, le 27 octobre 1955, elle épouse Jean Versini (qui décédera le 5 septembre 1983), frère de l’acteur André Versini.

Maria Mauban meurt le 26 août 2014, à Ouzouer-des-Champs (Loiret).

Films : 

  • Patrie de Louis Daquin (1946) ;
  • Le Cocu magnifique d’Emile G. De Meyst (1947) ;
  • Stella (1947) ;
  • Le Chanteur inconnu d’André Cayatte (1947) ;
  • Renée (1947) ;
  • Bal Cupidon de Marc-Gilbert Sauvajon (1948) ;
  • Anne-Marie (1948) ;
  • Pas de week-end pour notre amour de Pierre Montazel (1948) ;
  • Margaret Duval, la journaliste (1948) ;
  • La Route du Caire de David Mac Donald (1949) ;
  • Marie  (1949) ;
  • Vedettes en liberté de Jacques Guillon (court métrage) (1949) ;
  • Elle-même (1949) ;
  • La Cage d’or de Basil Dearden (1950) ;
  • Antoinette Dupont (1950) ;
  • Quai de Grenelle d’Emile-Edwin Reinert (1950) ;
  • Mado (1950) ;
  • La Passante d’Henri Calef (1950) ;
  • Madeleine Lemoine (1950) ;
  • Fra Diavolo de Mario Soldati (1950) ;
  • Marietta (1950) ;
  • La Table-aux-crevés d’Henri Verneuil (1951) ;
  • Jeanne Gari (1951) ;
  • Le Plus Heureux des hommes d’Yves Ciampi (1952) ;
  • Sophie Vadier (1952) ;
  • Voyage en Italie de Roberto Rossellini (1953) ;
  • Marie (1953) ;
  • Rumeur publique de Maurizio Corgnati (1953) ;
  • Dora Marcus (1953) ;
  • Les Clandestines de Raoul André (1954) ;
  • Mme Baduel (1954) ;
  • La Soupe à la grimace de Jean Sacha (1954) ;
  • Moïra Worden (1954) ;
  • Dix-huit heures d’escale de René Jolivet (1954) ;
  • Manuela Cortez (1954) ;
  • Boulevard du crime de René Gaveau (1955) ;
  • Madeleine Vernier  (1955) ;
  • La Rivale d’Anton-Giulio Majano (1956) ;
  • La comtesse Agnese Marchi (1956) ;
  • Le Chômeur de Clochemerle de Jean Boyer (1957) ;
  • Jeannette Masurat (1957) ;
  • La Vie à deux de Clément Duhour (1958) ;
  • La sœur infirmière (1958) ;
  • En légitime défense d’André Berthomieu (1958) ;
  • Dora, la chanteuse de cabaret (1958) ;
  • Les Démons de minuit de Marc Allégret (1961) ;
  • Katherine (1961) ;
  • Les Nouveaux Aristocrates de Francis Rigaud (1961) ;
  • Élisabeth Prûlé-Rousseau (1961) ;
  • Le Tigre aime la chair fraîche de Claude Chabrol (1964) ;
  • Mme Baskine (1964) ;
  • Adolphe ou l’Âge tendre de Bernard Toublanc-Michel (1968) ;
  • Mme Rebecque (1968) ;
  • Béru et ces dames de Guy Lefranc (1968) ;
  • Wanda Berger (1968) ;
  • La liberté en croupe d’Édouard Molinaro (1970) ;
  • Nicole Cérès (1970) ;
  • Hellé de Roger Vadim (1972) ;
  • Hélène Fournier, la mère de Fabrice (1972) ;
  • Le Concierge de Jean Girault (1973) ;
  • Élisabeth Raymond (1973) ;
  • Une fille cousue de fil blanc de Michel Lang (1976) ;
  • Élodie (1976) ;
  • Le Gendarme et les Extra-terrestres de Jean Girault (1978) ;
  • Josepha Cruchot, la femme du gendarme (1978).

Téléfilms :

  • Une enquête de l’inspecteur Ollivier, épisode La Boîte de pastilles de Marcel Cravenne (1955) ;
  • La caméra explore le temps (série, 1957-58) ;
  • Émilie de Lavalette / Herminie (1958) ;
  • Un Don Juan de Claude Dagues (1958) ;
  • Mariana (1958) ;
  • Les Cinq Dernières Minutes, épisode L’habit fait le moine de Claude Loursais (1958).

Sources : Wikipedia. Date de création : 2108-09-02.

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 29 août 2021