MARTIN Jean-Baptiste (1771-1855)
France

Noble débris de la Grande Armée

Jean-Baptiste Martin voit le jour le 31 octobre 1771 à Fareins (Ain). Il se définie comme un  » Noble débris de la Grande Armée ». On retrouve cette phrase sur plusieurs tombes de l’empire, tant au Père Lachaise que dans les autres cimetières parisiens. Il est colonel et chef de bataillon du 22ème de ligne.

Jean Baptiste Martin décède le 2 octobre 1855 à Paris. C’est l’époux d’Anne-Marie Raphaël Bertolino (1782-1875) qui repose avec lui.

Distinctions : chevalier de la Légion d’honneur (5 aout 1804).

Sources : Base Léonore (Légion d’honneur). Date de création : 2007-01-22.

Monument

Le monument a été restauré par les soins de l’Association Le Souvenir Français.

Inscriptions : ici reposent Jean-Baptiste MARTIN Noble débris de la Grande Armée chef de bataillon du 22ème de ligne, chevalier de la Légion d’honneur, né à Pareins (Ain) le 31 octobre 1771, décédé à Paris le 2 octobre 1855.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 19 avril 2021