MAHI Leïlah (1890-1932)
Liban

Leïlah Mahi voit le jour en septembre 1890 à Beyrouth (Liban). Elle devient une femme de lettres.

Son premier ouvrage, En marge du bonheur, parait en 1929. Son deuxième livre, La prêtresse sans Dieu parait en 1931, un an avant sa mort. Les deux titres sont publiés par Louis Querelle en tirages numérotés et en édition limitée. Leïlah Mahi décède à Paris, le 12 août 1932.

Extrait (compte rendu du livre de Didier Blonde, sur le site Parislibrairies) :

« Au détour des allées du Père-Lachaise, le narrateur découvre sur une plaque funéraire du columbarium un portrait photographique qui l’attire irrésistiblement. Il représente une femme énigmatique, coiffée d’un turban. Sous la photo, un nom : Leïlah Mahi et une date unique : 12 août 1932. Obsédé par cette vision, le narrateur décide de retrouver sa trace. Enquête littéraire, Leïlah Mahi 1932 est aussi une réflexion sensible sur la perte et l’inépuisable pouvoir de fascination des images. »

Sources : Blonde (Didier) Leïlah Mahi, 1932, Gallimard (prix Renaudot, 2015). Date de création : 2021-08-27.

Photos

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 27 août 2021