LOISON Louis Henri, comte de (1771-1816)
France

gravure par Jean Joseph Tassaert d'après Marie-Thérèse de Noireterre - Château de Malmaison (Hauts-de-Seine)

Né le 13 mai 1771 à Damvilliers (Meuse) et fils d’un notable, Louis Henri Loison reçoit une éducation soignée. Il est dissipé et peu studieux. En 1791 à vingt ans, il est volontaire dans le 2ème bataillon du département de la Meuse au 29ème régiment d’infanterie, ex régiment des Dauphins. Il assiste Bonaparte lors de l’écrasement de l’insurrection de vendémiaire devant l’église Saint Roch.

En récompense, le futur empereur le charge de diriger le conseil de guerre afin de juger les chefs de la rébellion. Le Directoire lui donne un commandement aux environs de Paris. Il se couvre de gloire à Elchingen. Il joue un rôle important pendant les invasions du Portugal par les troupes françaises. Il est mis en non-activité le 2 janvier 1815. Pendant les Cent Jours, il tente de rejoindre l’Empereur mais n’y parvient pas.

Le 15 novembre, il est mis à la retraite définitive. Il meurt d’épuisement dans sa propriété de Chokier (aujourd’hui dans la commune de Flémalle, Belgique), le 30 décembre 1816, à 45 ans.

Titres : comte de l’Empire (14 avril 1810). Distinctions : légionnaire (11 décembre 1803), grand-officier de la Légion d’honneur (14 juin 1804, absent de la Base Léonore).

Sources : Base Léonore (Légion d’honneur). Date de création : 2005-07-13.

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 1 mars 2021