LEONINO Emmanuel baron (1864-1936)
France

Le baron Emmanuel Léonino voit le jour en 1864 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine). Fils du banquier Giuseppe Samuele Léonino et d’Amélie Oppenheimer, il devient ingénieur civil des mines et un des spécialistes des mines d’or, secteur qui le passionne. Il se marie en 1892 à Juliette, fille de Gustave de Rothschild. Il est propriétaire d’une écurie de chevaux de course. À la tête d’une collection d’œuvres d’arts, sa famille fait construire en 1911 le château de Montvillargenne, à Gouvieux à proximité de Chantilly (Oise). Il perd sa femme dans un accident de chasse en 1896.

Il dirige successivement de nombreuses sociétés minières : fondateur de la Société Mines de Tuco-Cheira, le 8. Juillet 1905, président de la Compagnie générale française et continentale d’éclairage (le «Gaz continental»), administrateur du Nord-Lumière et de l’Union des secteurs électriques, administrateur de la Société Le Nickel (SLN), administrateur de la Compagnie d’Inguaran (filiale cuivrière mexicaine de la Compagnie du Boléo), président de la Compagnie des mines de La Lucette (or et antimoine en Mayenne, à partir de 1904), administrateur des mines de Tuco-Cheira (plomb, cuivre, houille au Pérou, 1905), président des mines d’or de la Bellière (Maine-et-Loire), administrateur de Cuivre et pyrites (holding de mines espagnoles, puis omnium), président des Mines du Chéni et des Mines de Nouzilléras (or en Haute-Vienne). Il décède en 1936.  Il repose avec sa femme, Juliette Léonino, née Rothschild (1870-1896).

Sources : Journal L’Écho des mines et de la métallurgie (19/12/1904) ; Wikipedia. Date de création : 2019-08-27.

Photos

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 23 février 2021